Les procureurs du Togo font le bilan de leur association

L’Association Togolaise des Procureurs et Poursuivants (ATPP) célèbre ses cinq ans au cours de ce mois d’octobre. Le 8 octobre elle a organisé à Atakpamé un débat autour des «attributions du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) et la protection du magistrat». C’est une rencontre qui a permis aux membres de l’ATPP d’évaluer les activités menées au cours de l’année. Il s’est agi de relever les forces et les faiblesses et de poser des jalons pour des actions futures.

L’association a initié des projets dans le domaine de la lutte contre les infractions émergentes notamment la cybercriminalité et la piraterie maritime, la prolifération des armes légères, la corruption, la protection des enfants en danger, le blanchiment d’argent et la criminalité transfrontalière. L’association entend renforcer les capacités des procureurs en formation, les doter d’outils didactiques et matériels roulants pour les rendre plus efficaces pour accompagner à relever les défis sécuritaires.

Le rôle régalien du procureur est la protection et la défense des intérêts de la société à travers le respect et l’application correcte de la loi. Les enjeux actuels dans cette profession est le professionnalisme, le respect de la déontologie et de l’éthique dans le cadre de leur fonction pour que les justiciables aient plus confiance à la justice.

L’association est présidée par M. Atara N’Dakéna

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 894 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire