C’est la fin de longues vacances, les cours ont repris ce lundi au Togo

Les deux millions trois cents quarante mille (2.340.000) élèves de la maternelle au Lycée ont repris les chemins de l’école ce lundi 17 octobre, sur toute l’étendue de territoire national.

Les ministres de l’Enseignement primaire, secondaire, Komi Tchakpélé et de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, Georges Aïdam ont fait le tour de certains établissements de Lomé pour constater l’effectivité des cours.

« Je puis affirmer que tout se passe bien et il en sera ainsi tout le long de l’année non parce que tout ce qui a été mis en place sur le terrain est parfait mais parce que les enseignants togolais sont patriotes et responsables », a indiqué le ministre Tchakpélé après la visite des classes.

Pour lui, les problèmes soulevés par les confédérations syndicales au sein du cadre de dialogue et de concertation permanent mis en place, ont été discutés dans un esprit de respect mutuel, de compromis et surtout de responsabilité.

Les deux ministres au collège Saint Joseph
Les deux ministres au collège Saint Joseph

Du collège Saint Joseph au Lycée de Tokoin de Lomé, les ministres ont prodigué d’utiles conseils aux élèves. Celui de se mettre rapidement au travail dès le premier jour des classes, à apprendre les cours au jour le jour pour ne pas être surpris par les examens. Ils ont exhorté les apprenants à se battre pour être les meilleurs afin de pouvoir assurer pleinement la relève de demain.

Initialement prévue pour le 26 septembre dernier, la rentrée scolaire a été reportée pour, dit le gouvernement, bien préparer dans de bonnes conditions le Sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) consacré à la sécurité et la sûreté maritimes.

Il y a quelques jours, la coordination de quatre (4) syndicats notamment le Syndicat national des professeurs de l’enseignement technique du Togo (SYNPETT), le Syndicat national des enseignants de l’enseignement technique et la formation professionnelle (SNEETFP), le Syndicat des enseignants du secondaire du Togo (SESTO) et le Syndicat des enseignants du préscolaire et du primaire du Togo (SEPPTO) ont appelé à deux (2) jours de grève à compte de ce lundi. Le mot d’ordre a semblé n’avoir intéressé aucun enseignant.

Joseph Ahodo

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 894 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire