Des populations sinistrées dans les Lacs appellent à l’aide

Plusieurs villages de la préfecture des Lacs situés le long du fleuve Mono ont été inondés par les crues et des pluies diluviennes depuis la mi-septembre. Le constat est fait par une équipe technique mise sur pied par la plateforme de lutte contre les catastrophes de la préfecture lors de ses déplacements les 5 et 6 octobre dans les zones cibles.

Les villages de Togbavi, Togbagan, Agbanakin dans le canton d’Agouègan ; Azimé-Dossou et Adamè dans le canton d’Aklakou sont sous les eaux. Les maisons, les champs de maïs, manioc, tomate, piment et de canne à sucre ont été détruits. Des cases en banco se sont effondrées et des animaux ont été emportés.

Des habitants de Togbavi et d’Azimé-Dossou se sont réfugiés sur d’autres sites et sur la route en y érigeant des abris de fortune. A Adamé, les eaux ont coupé la route à plusieurs endroits endommageant ainsi la piste rechargée et empêchant le passage des véhicules.

L’équipe technique est composée du directeur préfectoral de la Santé, des responsables des Travaux Publics (TP), de l’Action sociale, de l’Agence Nationale pour la Gestion de l’Environnement (ANGE) et la section préfectorale de la Croix Rouge Togolaise.

Les sinistrés, assistés par la Croix Rouge Togolaise dans certaines localités, lancent un appel à l’aide au gouvernement et aux populations.
Le Temps avec Atop

Avatar
A propos Emilie ORONG 665 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Soyez le premier à commenter

Commenter cet article