En Côte d’Ivoire, seuls les nationaux pourront détenir des terres agricoles, dixit Ouattara

(Agence Ecofin) – Le gouvernement ivoirien a décidé d’offrir aux terres agricoles une protection constitutionnelle. C’est ce qu’a expliqué mercredi dernier aux parlementaires le président de la République, Alassane Ouattara, lors de la présentation de l’avant-projet de nouvelle constitution.

« Il est clairement établi que seuls l’Etat, les collectivités publiques et les personnes physiques de nationalité ivoirienne peuvent accéder à la propriété foncière rurale et que les droits seront garantis », a déclaré sans équivoque le président, selon les informations de l’AIP.

Si le texte est voté en l’état, il devrait contribuer à renforcer la sécurisation des droits fonciers des populations rurales ivoiriennes. Il devrait également envoyer un signal fort aux multinationales (actives dans l’agro-business) dont la course effrénée au foncier agricole a poussé la Cour pénale internationale à ranger les accaparements de terres au rang de crimes contre l’humanité.

Souha Touré

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 916 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire