Blitta préoccupée par son assainissement et son développement

La propreté et le développement de la ville de Blitta est aux mains de ses habitants. C’est une préoccupation majeure pour une ville qui n’a pas encore organisé son urbanité en raison du retard dans l’organisation de sa territorialité. Tout comme la préfecture, la commune vivent sous le joug de la délégation spéciale depuis 2001 et les rares services rendus le sont de façon disparate par des structures civiles et citoyennes. Cela ne donne pas l’occasion aux citoyens de choisir en toute indépendance leurs propres représentants dans les instances et de se définir les priorités.

L’association Action des Jeunes pour l’Assainissement et le Développement (AJAD) est en lutte «contre l’insalubrité» dans cette ville de Blitta. Elle se donne de promouvoir la santé environnementale et l’assainissement dans la localité. avec les autorités locales équipe ils cherchent à préserver et sauvegarder l’environnement à travers la promotion de la gestion saine et durable des ressources naturelles.
A travers la lutte contre la salubrité c’est une contribution à la réduction du taux de mortalité due à l’insalubrité publique et la promotion de l’éducation pour tous.

La sauvegarde des acquis naturels de la ville de Blitta préoccupe du fait que la ville veut sortir de son statut de ville-rurale traversée par des poches de cultures vivrières et mettant parfois côte à côte bâtiments publics, champs, bétails et habitations. L’AJAD nettoie les places publiques de la préfecture notamment les rues, procède au curage des caniveaux et au ramassage des sachets plastiques. Elle sensibilise aussi les populations sur l’insalubrité depuis une année déjà. L’équipe s’agrandit au fil des mois avec le soutien du Préfet-Maire.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article