Les Eperviers du Togo se qualifient pour la CAN 2017 au Gabon

Les Éperviers du Togo se sont qualifiés dimanche après midi au stade de Kégué pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football Total 2017 qui aura lieu au Gabon. C’est à l’issue de leur dernier match des éliminatoires contre le Djibouti battu largement 0 but contre 5. Les Togolais se qualifient pour la septième fois à une phase finale de coupe d’Afrique.

Une telle qualification était lointaine et incertaine après un début des éliminatoires à demi teinte. Les espoirs ne se sont renouvelés qu’à l’arrivée du coach Claude Le Roy qui pourtant ne misait aucunement sur une quelconque qualification immédiate avant 2019. Il s’est évertué à faire croire qu’il n’était pas venu pour un miracle en 2017. Erreur : il avait son plan en tête pour endormir ses adversaires. Il contraint le Libéria à un match nul épique à Monrovia avant d’accueillir le Djibouti à domicile.

Au stade de Kégué à Lomé ce 04 septembre, les hostilités avec le Djibouti n’ont duré que 24 minutes, minute après laquelle la résistance djiboutienne a commencé par perdre la garde. Après 45 minutes le Togo mène deux buts à zéro.

La qualification des Togolais ne s’est dessinée nettement qu’en deuxième période de jeu tant les concurrents étaient malmenés sur les autres stades du continent notamment au Mali et en RDC. L’eau coulait dans le bateau des Ecureuils et la RCA tentait de se dénouer de son étreint congolais. Autour du capitaine Adébayor, les espèces ailées du Togo se déchainent sur les pauvres Requins Bleus leur bouchant leurs fentes branchiales. Les Requins se sont littéralement immergés au fil des minutes et du match. Trois nouveaux buts leur ont été balancés et les Eperviers prenaient du large. La consigne comme disait, Claude Le Roy vendredi en conférence de presse, était de marquer le plus de buts possible.

Le Togo pourchassait la qualification à deux niveaux : soit envisager la première place du groupe en cas de neutralisation entre la Tunisie et le Libéria, soit miser et figurer parmi les deux meilleurs deuxièmes des éliminatoires et terrasser les autres concurrents notamment le Cap Vert (terrassé la veille), la Centrafrique, l’Ethiopie (victorieux aussi samedi) et surtout le Bénin. Le Togo, avec 11 points, gagne sa place qualificative devant le Bénin grâce à la différence de buts (+7 pour le Togo et +2 pour les Ecureuils du Bénin).

Bossou Vincent, Mathieu Dossevi, Fo Doh Laba et Agbégniadan Komla auront été les bourreaux des Djiboutiens qui terminent ces éliminatoires sans avoir gagné le moindre match. Adébayor Shéyi Emmanuel, le capitaine aura lui été le métronome et homme du match, capable d’accélérer quand il le fallait. Il a été le passeur décisif sur la plupart des buts du Togo.

Sur son compte twitter le président de la république a adressé un message de félicitations à l’équipe : « le chemin fut difficile. Toutes mes félicitations à nos Eperviers. Belle victoire. Rendez-vous à la CAN. Le Togo est fier de vous ».

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1039 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire