L’évasion fiscale fait perdre au Ghana près de 2,1 milliards $ chaque année

(Agence Ecofin) – Une étude portant sur l’évitement de l’impôt a révélé que le Ghana perd près de 2,1 milliards $ chaque année en raison de l’évasion fiscale des groupes de sociétés, des particuliers, des multinationales et des organisations qui opèrent dans le pays.

Réalisée par l’Integrated Social Development Centre (ISODEC), une organisation de la société civile ghanéenne, au nom du National Coordinating Council On the Public Services International (PSI), cette étude a également révélé que ces entités ont fait perdre au pays plus de 4,9 milliards $ entre 1970 et 2008.

Pour échapper aux impôts, ces sociétés créent des filiales dans les pays en développement (paradis fiscaux), dans lesquels elles acheminent leurs bénéfices par des moyens illicites. Ces industriels « expédient généralement et rapidement leurs bénéfices hors du pays puis prétendent qu’ils n’avaient pas fait de profits à la fin de l’année », explique Bernard Anaba, un analyste politique à l’ISODEC.

Alain Okpeitcha

Avatar
A propos Emilie ORONG 746 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire