L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Europe : Islam Karimov, l’un des rares despotes est décédé

Islam Karimov  est décédé ce vendredi après plus 25 ans à la tête de son pays qu’il dirigea d’une main de fer. C’est l’un derniers dictateurs en exercice en Europe qui compte également entre  Alexandre Loukatchenko de Biolorussie ainsi que Vladmir Poutine.

Le président de l’Ouzbékistan Islam Karimov est décédé ce 2 septembre à l’âge de 78 ans, selon une dépêche de l’AFP. Il était l’un des dictateurs sur un continent que beaucoup pourraient penser entièrement démocrate.  Il a régné sans partage sur l’Ouzbékistan pendant plus d’un quart de siècle, au prix de méthodes autoritaires décriées. Il a toujours fait valoir que son contrôle quasi total des instances du pouvoir était vital pour la sécurité et la modernisation de son pays. En revanche, ses détracteurs et les ONG internationales ont toujours dénoncé un régime brutal et l’étouffement de toute forme d’opposition dans cette nation de 30 millions d’habitants.

Elections frauduleuses et massacres en tout genre

Né le 30 janvier 1938 à Samarcande, au cœur de la route de la Soie, Islam Karimov a grandi dans un orphelinat avant de poursuivre des études en mécanique puis en économie. Il a gravi tous les échelons du Parti communiste pendant l’ère de l’URSS, jusqu’à prendre la tête de la République soviétique d’Ouzbékistan en 1989. A l’indépendance, en 1991, il parvient finalement à se maintenir au pouvoir.

Le numéro un ouzbek s’emploie aussitôt à éliminer tous ses opposants. Certes, la transition de ce pays d’Asie centrale vers l’économie de marché se déroule sans trop de heurts. Mais les détracteurs d’Islam Karimov lui reprochent d’avoir laissé une élite corrompue s’emparer de tous les leviers du pouvoir. Son règne sera ponctué d’élections truquées et d’arrestations arbitraires. L’ONU a régulièrement dénoncé l’usage de la torture dans les prisons ouzbèkes.

Le quart de siècle qui vient de s’écouler a été marqué en Ouzbékistan par de longs mandats présidentiels, après des victoires écrasantes sur des concurrents de faible notoriété. Le tout sur fond de participation présentée comme massive à chaque fois qu’une élection était organisée. Ainsi, Islam Karimov avait été réélu une troisième fois à la tête de l’Ouzbékistan pour cinq ans de plus en mars 2015, avec plus de 90 % des voix.

Avant cela, le président avait été mis au ban de la communauté internationale après un massacre de manifestants. En 2005 à Andijan, les autorités avaient en effet ouvert le feu sur des milliers de personnes. Selon une évaluation de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), entre 300 et 500 personnes avaient été tuées ce jour-là.

Une succession difficile en vue

Comme dans toute dictature ayan marqué son pays au fer rouge, la question de la succession se pose  et l’on peu craindre pour la stabilité apparente maintenue grâce à une féroce répression de l’opposition.

Deux impétrants probables parmi la liste des candidats potentiels : Chavkat Mirzioïev, dernier Premier ministre du président Kadirov, et Roustam Azimov, son vice-Premier ministre. Ils sont considérés comme des rivaux et seraient auraient engagé une lutte discrète avant même l’annonce de la mort du dictateur ouzbek.

RFI/Le Temps

 

1944 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 151 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter