L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Gabon: Ali Bongo sous pression

Depuis quatre jours, les Gabonais attendent en vain les résultats de la présidentielle en vain. En attendant la proclamation des résultats du scrutin, le camp Ali Bongo sort une énième manoeuvre du chapeau en accusant le camp adverse de piratage informatique et de falsification des procès-verbaux.   

Quelques 650.000 électeurs. Compilation fastoche normalement. Et pourtant depuis 96 heures, on reste toujours dans l’attente des résultats de la présidentielle gabonaise. Une attente qui met les nerfs à rude à épreuve. Après les sorties de chacun des camps revendiquant la victoire, c’est une affaire de piratage informatique  qui vient exacerber un peu plus les tensions. Le régime accuse le candidat Jean Ping d’avoir eu recours à un informaticien membre du cabinet du président ivoirien Alassane Ouattara, au point de créer presque une mini crise diplomatique. Ce hacker aurait piraté les informations électorales et concocté de faux procès verbaux au profit du candidat Ping.

Pour des bureaux de vote non liés par des réseaux informatiques, avec des résultats  basés sur des procès-verbaux physiques de  bureau de vote, on se demande par quel vaudou ce hacker ivoirien aurait –il réussi son opération.

En fait de piratage, il s’agit d’un dispositif informatique mis en place par la cellule électorale de Jean Ping pour rassembler les données des bureaux de vote juste après le dépouillement afin de disposer des résultats quelques heures après la fermeture des bureaux de vote.

Ce dispositif est basé sur trois phases :

  1. Prise des photos des PV des bureaux de vote.
    2. La compilation de ces données.
    3. Monter un fichier de calcul avec les données des PV

Pour un hacking, on a vu plus hautement sophistiqué ailleurs. Ce dispositif qui n’est pas difficile à réaliser, l’informaticien Alberto Olympio, candidat à la présidentielle togolaise d’avril 2015  avait prévu le mettre en place.

Evidemment ce dispositif commande  d’avoir des ressources financières quelque peu suffisantes et des moyens techniques de communication indépendants des infrastructures locales. Le Togo (2005, 2010 ) et le Congo (2015) ont montré que pendant le jour du scrutin les réseaux télécommunications fixes et mobiles tombent subitement en panne et ne deviennent opérationnels qu’après la proclamation des résultats.

D’où l’idée du candidat Jean Ping de disposer  des téléphones satellitaires Thuraya, relevés par le ministre de la Défense du  Gabon comme les preuves du piratage informatique en accusant le camp Ping de n’avoir pas fait de demande d’autorisation de fréquence. La NSA locale n’a pas encore les moyens techniques de contrôler ces genres de communication.

Les déclarations de victoire de Jean Ping et la sortie du Parti Socialiste sont basés sur ces compilations de la cellule électorale. Ali Bongo Ondimba a donc du plomb dans l’aile pour apporter la preuve du contraire.

A en croire des informations le candidat, que huit provinces, à l’exception ont proclamé les résultats  donnant la victoire au candidat Ping une avance de 60.035 voix. Reste la province du Haut-Ogoué dont les résultats sont bloqués. Il s’ensuit également le blocage de la proclamation des résultats par la Cenap depuis 15 h, le pouvoir essaierait de tenter un passage en force en multipliant les voix de Bongo afin de lui donner la victoire avec une avance de 62.000 voix.

Ali Bongo Ondimba est dans de beaux draps. Acculé, il a le dos au mur. La France de Hollande l’a lâché. Pendant la campagne, plusieurs de ses soutins ont fait défection pour rejoindre l’opposition. Il est quelque peu esseulé.

 

2282 Vues totales 4 Vues ce jour
(Visited 261 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter