L’actualité vue par Le Temps du Togo

RDC : Au moins 890 morts dans les violences à Yumbi

Au moins 890 personnes ont été tuées lors de violences…

Tchad: Des proches de la famille Déby éjectent une ministre

Au Tchad, la ministre des NTIC a été virée de…

Le Ghana souhaite canaliser les dérapages budgétaires

Le Ghana a annoncé la création de deux Conseils destinés…

Football : L’ancien international togolais, Aguzé Dotsé est décédé

La mauvaise nouvelle a été diffusée le 25 décembre 2018…

RDC : Arrêté et tabassé pour avoir couvert un meeting d'opposition

"Journaliste en danger" dénonce l'arrestation d'un journaliste qui a été…

Sénégal: Le groupe de presse Wal Fadjjri perd son fondateur

L’un des pionniers de la presse privée Sénégalaise, patron du…

Tennis : Nouvelles courts pour encourager la pratique de la discipline

Deux courts de tennis ainsi que des bâtiments administratifs et…

ONMT: Tous les médecins ne sont pas inscrits à l’ordre

L’Ordre national des médecins, ONMT, a organisé ses premières journées…

Un journaliste rwandais accusé de "terrorisme"

Un journaliste rwandais, pigiste pour le service local de la…

Eduquer à la paix par le dialogue inter religieux

Des acteurs communautaires ont échangé le 26 novembre à Sokodé…

Nigeria : Des programmes pour former les détenus dans les prisons

Les autorités des Services pénitentiaires au Nigéria (NPS) tentent de…

Le diocèse de Dapaong consacre trois nouveaux prêtres

Trois diacres du diocèse de Dapaong ont été ordonnés prêtres.…

Centrafrique : Un prêtre retrouvé calciné après les combats à Alindao

"On a retrouvé son corps, calciné", a déclaré l'abbé Mathieu…

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Gabon: Ali Bongo sous pression

Depuis quatre jours, les Gabonais attendent en vain les résultats de la présidentielle en vain. En attendant la proclamation des résultats du scrutin, le camp Ali Bongo sort une énième manoeuvre du chapeau en accusant le camp adverse de piratage informatique et de falsification des procès-verbaux.   

Quelques 650.000 électeurs. Compilation fastoche normalement. Et pourtant depuis 96 heures, on reste toujours dans l’attente des résultats de la présidentielle gabonaise. Une attente qui met les nerfs à rude à épreuve. Après les sorties de chacun des camps revendiquant la victoire, c’est une affaire de piratage informatique  qui vient exacerber un peu plus les tensions. Le régime accuse le candidat Jean Ping d’avoir eu recours à un informaticien membre du cabinet du président ivoirien Alassane Ouattara, au point de créer presque une mini crise diplomatique. Ce hacker aurait piraté les informations électorales et concocté de faux procès verbaux au profit du candidat Ping.

Pour des bureaux de vote non liés par des réseaux informatiques, avec des résultats  basés sur des procès-verbaux physiques de  bureau de vote, on se demande par quel vaudou ce hacker ivoirien aurait –il réussi son opération.

En fait de piratage, il s’agit d’un dispositif informatique mis en place par la cellule électorale de Jean Ping pour rassembler les données des bureaux de vote juste après le dépouillement afin de disposer des résultats quelques heures après la fermeture des bureaux de vote.

Ce dispositif est basé sur trois phases :

  1. Prise des photos des PV des bureaux de vote.
    2. La compilation de ces données.
    3. Monter un fichier de calcul avec les données des PV

Pour un hacking, on a vu plus hautement sophistiqué ailleurs. Ce dispositif qui n’est pas difficile à réaliser, l’informaticien Alberto Olympio, candidat à la présidentielle togolaise d’avril 2015  avait prévu le mettre en place.

Evidemment ce dispositif commande  d’avoir des ressources financières quelque peu suffisantes et des moyens techniques de communication indépendants des infrastructures locales. Le Togo (2005, 2010 ) et le Congo (2015) ont montré que pendant le jour du scrutin les réseaux télécommunications fixes et mobiles tombent subitement en panne et ne deviennent opérationnels qu’après la proclamation des résultats.

D’où l’idée du candidat Jean Ping de disposer  des téléphones satellitaires Thuraya, relevés par le ministre de la Défense du  Gabon comme les preuves du piratage informatique en accusant le camp Ping de n’avoir pas fait de demande d’autorisation de fréquence. La NSA locale n’a pas encore les moyens techniques de contrôler ces genres de communication.

Les déclarations de victoire de Jean Ping et la sortie du Parti Socialiste sont basés sur ces compilations de la cellule électorale. Ali Bongo Ondimba a donc du plomb dans l’aile pour apporter la preuve du contraire.

A en croire des informations le candidat, que huit provinces, à l’exception ont proclamé les résultats  donnant la victoire au candidat Ping une avance de 60.035 voix. Reste la province du Haut-Ogoué dont les résultats sont bloqués. Il s’ensuit également le blocage de la proclamation des résultats par la Cenap depuis 15 h, le pouvoir essaierait de tenter un passage en force en multipliant les voix de Bongo afin de lui donner la victoire avec une avance de 62.000 voix.

Ali Bongo Ondimba est dans de beaux draps. Acculé, il a le dos au mur. La France de Hollande l’a lâché. Pendant la campagne, plusieurs de ses soutins ont fait défection pour rejoindre l’opposition. Il est quelque peu esseulé.

 

2772 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 261 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter