Zimbabwé : Les fermiers blancs pourraient retrouver leurs terres

Le vieux monarque zimbabwéenn lâche légèrement du lest. Son vice-président, Phelekezela Mphoko, a annoncé samedi dernier que, dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire, le gouvernement étudie les possibilités d’octroi de terres agricoles aux fermiers blancs.

Cette possibilité n’est pas totalement ouverte à tous. Devraient bénéficier de cette mesure les « fermiers blancs qui ont réussi à vivre avec les agriculteurs communaux et ceux qui ont été réinstallés dans les zones adjacentes », a confié l’autorité à la Zimbabwe Broadcasting Corporation (ZBC). Selon les déclarations de Mphoko, ces heureux élus recevront des lettres d’attribution de terres.

Si cette mesure semble surprenante, elle n’en est pas pour autant anodine. Le Zimbabwe fait en effet face à une pénurie alimentaire aussi sévère que globale. Une situation qui découle principalement de la réforme agraire mise en œuvre depuis 2000 avec comme mesure phare la dépossession des fermiers blancs de leurs terres au profit des agriculteurs noirs. Un quart de siècle plus tard, le gouvernement dresse un constat d’échec.

Plus qu’un rétropédalage, Harare compte donc maximiser les potentialités pour garantir une sécurité alimentaire durable grâce à une production agricole élevée.

Le Temps avec Souha Touré (Agence Ecofin)

Avatar
About Omaboe Akpovi 888 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Be the first to comment

Votre avis sur cet article