Les chambres de métiers du Togo et de la Cologne partenariat gagnant

Signature de partenariat entre le Conseil Permanent des Chambres de Métiers du Togo (CPCRM) et la Chambre de Métiers de Cologne en Allemagne intervenue le 11 août à Lomé. Par ce projet de partenariat dont la première phase court du 1er juillet 2016 30 juin 2019, les parties contractantes s’engagent à améliorer le cadre réglementaire et institutionnel du secteur de l’artisanat pour promouvoir la compétitivité des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et des artisans.

Il va renforcer les capacités des représentations nationales des artisans. L’initiative confèrera aux chambres de métiers togolaises de nouvelles aptitudes en vue d’une meilleure prestation des membres. Des services générateurs de revenus adaptés aux besoins de la demande devront être conçus, et les institutions en la matière au niveau national et régional seront renforcées pour défendre les intérêts de l’artisanat et des PME.

Pour le directeur de l’Artisanat, Kadaring Komi, «l’artisanat contribue à la résorption de chômage, à la valorisation des matières premières locales à la lutte contre l’exode rural et d’outre-mer. Il est à la croisée de à la fois de la culture, la formation professionnelle, le tourisme et représente une source de revenus non négligeable », une entière adhésion pour contribuer à promouvoir l’artisanat et le leadership des chambres de métier dans le secteur. C’est également une piste qui peut contribuer à la coopération germano-togolaise pour un partage d’expériences. Mais il reste que notre pays adopte le décret d’application de la loi, portant code de l’artisanat pour permettre aux artisans togolais de réussir comme leurs frères et amis artisans allemands.
Le Temps avec ATOP

Avatar
A propos Emilie ORONG 667 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire