Les travailleurs du bois et la promotion des droits syndicaux

Ayao Gbandjou, point focal IBB Togo

L’Internationale des travailleurs du Bâtiment et du Bois (IBB) organise du 23 au 25 mai à Lomé, un atelier sous-régional d’évaluation et de planification du Projet de l’Afrique francophone de l’IBB pour la période 2015-2017. L’atelier roule pendant trois jours sur le «rôle des syndicats dans la promotion des droits syndicaux et humains en lien avec la responsabilité sociale des entreprises dans le secteur du bois et bâtiment » afin de procéder à l’évaluation des activités réalisées en 2015 et au partage des connaissances sur les nouveaux défis auxquels les membres de l’IBB sont confrontés.

Le projet en question lancé en mai 2015 à Dakar, porte sur «les entreprises multinationales», « l’hygiène sécurité et santé sur les lieux de travail » et «l’organisation des travailleurs informels ». Les secteurs du bois et de construction connaissent depuis les années 2008 de nouveaux défis suite à la crise économique et financière avec l’apparition de nouveaux changements dans l’économie mondiale, qui nécessitent de nouvelles stratégies pour la lutte des organisations syndicales. C’est dans cette logique que l’IBB a décidé d’initier un nouveau projet pour aider les organisations de l’Afrique francophone. Les participants viennent de la RDC, Gabon Sénégal, BF et du Togo
Le coordonnateur du Projet francophone, Ayao Gbandjou a indiqué que face à l’environnement actuel, les membres de l’IBB ont le devoir de mobiliser les énergies afin d’assurer des conditions de vie favorables à l’ensemble de l’association.
Avec Atop

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article