Stratégie inclusive pour l’adoption de la convention collective de la presse

Quelles stratégies pour l’obtention d’une convention collective pour la presse privée au Togo ? La préoccupation de la convention collective fait son chemin depuis 2011 au niveau de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) qui se bat pour l’amélioration des conditions de vie et de travail de journalistes indépendants du Togo. Du 14 au 16 avril dernier encore les professionnels ont de nouveau relancé la question à Kpalimé en y associant, les patrons de presses, afin de relancer le processus d’adoption de cette convention.

Il est relevé de mauvaises conditions de travail et des situations sécuritaires non adéquates dans l’exercice de la profession de journaliste lorsque l’on analyse le niveau de rémunération (faible), ruptures de contrat d’emploi et licenciements (abusifs) avec comme conséquences, l’appauvrissement des professionnels.
A côté des mécanismes juridiques idoines à rechercher pour pallier les problèmes quotidiens des journalistes, ceux-ci se devaient de s’approprier les techniques de négociation, faire la mise à jour du niveau des négociations entamées depuis octobre 2011. L’on réalise que ce niveau est à l’anaphase, ne bénéficiant que d’un petit document.

Les partenaires de la presse indépendante togolaise soulignent l’importance et la nécessité de cette convention qui pourra contribuer à renforcer les droits des journalistes à travers un travail décent.

Toutes les parties conviennent que la convention collective doit être la résultante d’un consensus dans une stratégie inclusive prenant en compte les exigences d’un patronat soucieux de défendre les acquis d’une presse dynamique, capable de créer la richesse, mais aussi celles des journalistes préoccupés par l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie.

A l’issue de la rencontre de Kpalimé, les deux parties se donnent les six prochains mois pour mettre en œuvre une feuille de route dans le cadre de cette convention.

Avatar
A propos Emilie ORONG 669 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire