Dr Antoine Randolph est libre

L’affaire Antoine Randolph a connu un dénouement (provisoire) heureux ce 18 mars à Lomé. En effet la procureure en charge de l’enquête a décidé de donner une suite favorable à la demande de mise en liberté introduite par l’avocat Ahlonko Dovi la semaine dernière.

C’est vers 15h50 que l’heureuse nouvelle a été annoncée. M. Randolph qui était détenu depuis une dizaine de jours à la Direction de la Police Judiciaire, après un peu plus de deux semaines entre les mains de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR).

De sources proches de l’affaire, nous apprenons que la libération de Dr Randolph ne met pas fin aux procédures judiciaires engagées contre lui. Il s’agit d’une libération provisoire et l’on ignore si elle est assujettie à des conditions contraignantes liées à la liberté de mouvement par exemple.

La semaine dernière, une organisation de la diaspora togolaise (Conseil Démocratique des Togolais de l’Etranger) a envoyé une mission à Lomé, qui a rencontré des autorités, des membres de l’opposition et le détenu Randolph. M. Dany Ayida, à la tête de cette mission (qui a quitté le pays le weekend dernier) nous a confirmé au téléphone ce soir l’information relative à la libération d’Antoine Randolph. Il n’a pas voulu faire de commentaire sur les conditions de libération, se contentant d’indiquer:  » si la libération de M. Randoph est intervenue c’est parce que les dirigeants du pays l’ont voulu ».

L.T.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article