C’est possible de vivre une «sexualité épanouie sans sexe»

La directrice de l’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF), Toussa-Ahonsou Solange a invité les jeunes à vivre «une sexualité épanouie sans sexe» au cours d’un concert dénommé « Saint Valentin Show» co-organsé avec Agir pour la Planification Familiale (Agir PF) de l’USAID, une contribution à l’amélioration de l’accès et de l’utilisation des services de qualité en santé de la reproduction adaptés aux adolescents et jeunes.

Au cours du concert les jeunes ont été entretenus sur la planification familiale, un ensemble de moyen qui permet aux individus et aux couples d’espacer et de planifier les naissances. Les méthodes contraceptives améliorées dont les Contraceptifs Oraux et Combinés (COC), la pilule progestative, les contraceptifs injectables à progestatifs seuls, les contraceptifs injectables mensuels, le stérilet, les préservatifs masculins et féminins ont fait aussi l’objet de causerie avec les jeunes du quartier Bè invités à avoir une sexualité responsable et saine sur la planification familiale.

D’après les organisateurs, les avantages des méthodes de planification familiale, comme les préservatifs, permettent d’éviter la transmission au VIH et aux autres infections sexuellement transmissibles :«la PF et la contraception réduisent le besoin de recourir à l’avortement pratiqué dans de mauvaises conditions de sécurité et renforcent les droits des populations à choisir le nombre d’enfants qu’elles souhaitent avoir et à déterminer l’espacement des naissances».
Avec ATOP

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article