Sprint final pour le congrès électif à la FTF

Déjà une semaine que la campagne pour l’élection à la présidence de la fédération togolaise de football (FTF) est lancée. Le samedi 13 février 2016, les acteurs du football togolais éliront un nouveau président. Cette semaine constitue la dernière ligne droite pour convaincre les 48 votants comprenant les membres des clubs de première et deuxième division et des ligues de football. Les discours des postulants s’alternent et parfois se complètent. Tous parlent de la crise répétitive qu’il faut éradiquer. Difficile de se faire une idée de pronostic sur un potentiel favori. Trois listes dont « La Solution » du député DOBOU Kwadzo Sedem, de «Ensemble pour la Reconstruction » dirigée par l’homme d’affaires et promoteur de la télévision World TV, WONA Kokouvi Germain et la dernière, celle du colonel Akpovi Kossi Gbézondé, « Nouvel élan », qui se battent à coups de communication sans merci.

En rappel l’élection du 13 février se déroulera sous forme de scrutin de listes. En dehors de deux invalidations sur deux listes par le Comité de Normalisation, les rumeurs d’un éventuel retrait de candidature n’ont pas trouvé de motifs. Par contre dans la nuit de vendredi 29 janvier dernier, un des aspirants à la liste « Ensemble pour la Reconstruction », Egbéléwou Ouro Akpo est mystérieusement décédé. Il était le président de la ligue centrale de football. Il avait à peine la soixantaine.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article