Les producteurs promeuvent les champs écoles agriculteurs

Un atelier rural d’évaluation et de renforcement de capacités des producteurs à travers les Champs Ecoles Agricultures (CEA) a eu lieu le 13 janvier à Boualé, à 12 km à l’est de Sotouboua pour présenter les résultats des évaluations agronomiques et économiques des différents traitements au niveau des CEA afin de permettre aux producteurs de tirer les conclusions après les récoles de leurs parcelles sur le gain de rendement en maïs, graine liée à l’application des pratiques améliorées par rapport aux pratiques paysannes.

55 CEA issus des préfectures de Blitta, Sotouboua et Tchamba ont été outillés sur la promotion et la diffusion des techniques innovantes de gestion intégrée de la Fertilité des sols (GIFS), notamment l’introduction de l’association de légumineuses aux céréales, la rotation de légumineuses et céréales, l’utilisation combinée de la matière organique locale et des engrais chimiques ainsi que la pratique de la culture suivant les courbes de niveau, puis la gestion intégrée de la Fertilité des Sols afin de régénérer les sols pour une production en qualité et en quantité du maïs graine au Togo. Les membres des CEA ont été également instruits sur le calendrier cultural, le protocole d’installation du CEA ainsi que sur les fiches d’observation et d’évaluation des parcelles.
Durant ces 5 dernières années, il été initié les CEA au Togo en vue de lutter contre l’appauvrissement des sols et améliorer le rendement en maïs graine pour une autosuffisance alimentaire.
Le Temps/Atop

Soyez le premier à commenter

Vos commentaires sur l'article