Les cadres de la boxe ivoirienne encadrés à Lomé

La confédération africaine de boxe (AFBC) ayant son siège à Lomé a facilité un atelier de partage des connaissances les 8 et 9 janvier, une occasion pour les cadres de la fédération ivoirienne de boxe de se faire encadrer sur des aptitudes à mesurer l’importance des questions techniques dans le processus de développement de la boxe, tant dans son encadrement que dans son animation.

La Togo a accueilli cette rencontre sur la base du Serment de Lomé soucieux d’un développement des structures sportives et de renforcement des capacités des cadres et dirigeants des sections fédérales de la boxe. Selon le président de l’AFBC, le Togolais Azaad Bayor Kélani, le séminaire de Lomé « inaugure un vaste programme de formations sur les aspects techniques de la pratique de la boxe, de la gestion de ladite discipline et des officiels, domaine qui reste globalement méconnu dans la plupart des pays africains ». D’autres fédérations africaines obtiendront de la part de l’AFBC des facilitations similaires.

La délégation ivoirienne était conduite par le vice-président de la fédération. Les dirigeants de plusieurs disciplines sportives du Togo y ont apporté leur soutien à travers leur présence à l’ouverture des travaux aux côtés du ministre des sports, Guy Madjé Lorenzo.

Le serment de Lomé engageait plusieurs fédérations nationales africaines de boxe et prône la mise sur pied des structures efficaces pour permettre l`évolution de la boxe sur l`échiquier mondial à l’issue de l’assemblée de l’AFBC tenue en mai dernier à Lomé.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article