«Déliez-le et laisser-le aller» : Jésus voulait magnifier la puissance de Dieu

La ville d’Aného et ses environs ont abrité une croisade d’évangélisation de l’Eglise du Seigneur «Les Intercesseurs Universels» tenue du 28 au 30 décembre sur le thème « Déliez-le et laissez-le aller ». Fidèles, populations autour de l’archevêque Simon Essian du Togo et de l’Evangéliste James du Ghana s’étaient associés à cette campagne dans le souci de « toucher les cœurs des non-convertis, de prier pour le développement, la paix et le rayonnement de la ville d’Aného ».

Les orateurs, s’appuyant sur l’histoire de Lazare, décédé à la suite de la négligence du Seigneur Jésus, ont indiqué que Jésus voulait au contraire magnifier la puissance de Dieu en le ressuscitant au lieu d’aller prier et le guérir sur son lit de malade. Ils ont convié la foule à croire en Dieu et en Jésus, son fils unique envoyé pour sauver l’humanité et la délivrer du péché. Selon eux, Dieu est amour, bonté et ses enfants ne doivent pas continuer à mener une vie de débauche, de péchés et d’idolâtrie. Ils ont appelé tout un chacun à la repentance, à la prière pour toujours éloigner de soi le péché et le mal Les fidèles ont, à travers des chants et danses, avec l’assistance de l’orchestre et fanfare « Aladura » de Lomé, magnifié le nom du Seigneur Jésus. Ils ont également prié pour la sauvegarde de l’humanité à l’heure où les guerres, la famine, le terrorisme, le désespoir des jeunes pour trouver un emploi ou se situer dans la vie, deviennent des préoccupations majeures.
Le Temps/ATOP

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article