Kpatcha Gnassingbé de retour en prison

Kpatcha Gnassingbe, ancien ministre de la défense, demi-frère du chef de l'Etat, condamné à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l'Etat

Les avocats de Kpatcha Gnassingbé ont pris leur vessie pour des lanternes, eux qui espéraient les faveurs du pouvoir quant à son transfert à l’étranger en vue d’y suivre des soins de santé dans un hôpital plus approprié. Le demi-frère de Faure Gnassingbé condamné à 20 ans de prison depuis 2011 pour atteinte  à la sécurité de l’Etat, a quitté très tôt ce matin le CHU Sylvanus Olympio pour rejoindre la Prison civile de Lomé. Il a été transféré au pavillon militaire de l’hôpital il y a deux semaines pour une maladie sur laquelle aucune information n’a été communiquée.

« C’est avec beaucoup d’amertume et de tristesse que j’ai appris cela. Après tout ce que nous avions eu à dire, je pensais que quelque chose allait être fait pour que mon client rejoigne sa maison à Kégué. Malheureusement, c’est le contraire », a déclaré ce mercredi sur une radio, Me Jil-Benoît Afangbédji, l’un de ses avocats.

Les démarches des avocats auprès du nouveau ministre Pius Agbetomey ont été vaines.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article