23 jeunes choisissent le batik, la peinture et le macramé pour leur carrière

Vingt-trois élèves, étudiants et apprentis ont participé du 24 juillet au 2 août, à Agou Gadzépé, à une série de formations en technique de batik, peinture et en macramé dans le cadre de la formation et le perfectionnement en art plastique (batik, macramé et peinture). L’atelier est une initiative du comité du Programme National Intégré de Formation en Art Plastique (PRONIFARP). Les activités entendent former ces jeunes en technique de batik, de décoration, macramé et de fabrication de sacs.

La promotion de l’entrepreneuriat culturel par l’initiation en gestion d’entreprise des jeunes, réponse au chômage des jeunes, la lutte contre la déscolarisation et la croisade contre la pollution par la récupération des sachets plastiques usagers étaient les préoccupations majeures des initiateurs.
Le batik a permis de savoir comment teinter les habits et autres vêtements. Il a fallu aussi renforcer les connaissances et capacités en conception des tableaux d’art, à la décoration des bâtiments ainsi que le macramé, une technique artistique africaine permettant la fabrication des sacs et des chaussures à base de fils de nylon.

Le secteur d’activité est pourvoyeur de revenus en ces termes qu’il est innovant et permet non seulement aux bénéficiaires d’assouvir leur désir mais il contribue à réduire l’exode rural et le chômage des jeunes. Les matériaux à utiliser sont accessibles sur place (sachets plastiques usagers surtout) car issus de récupération, ceci contribuant à l’assainissement de l’environnement. Il est possible de faire carrière après cette formation.

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1040 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire