L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

André Lötter, un ancien militant de l’ANC demande l’asile à la France

Ce n’est pas de coutume, mais le fait est suffisamment grave pour être dénoncé. Un ancien militant de l’ANC (Congrès national africain) se sentant en danger en Afrique du Sud, s’est enfui à l’Ile de la Réunion- avec sa femme d’origine ougandaise, où il a demandé l’asile aux autorités françaises. Militant anti-apartheid et membre de l’ANC, André Lötter a dénoncé en 2013 des fraudes électorales organisées par son parti et l’Inkhata dans l’Etat du Kwazulau Natal. Suite à son intervention, le scrutin fut reporté et 1700 noms intrus radiés des listes électorales.

Depuis cette affaire, le Sud-Africain ne cesse d’accuser son parti de vouloir l’éliminer.

A plusieurs reprises, ma voiture a été incendiée, il ne reste que la coque. Il y a des personnes qui ont essayé de s’introduire dans ma maison, en plein milieu de la nuit. Pendant que l’on se promenait à la campagne, des pétards ont été mis à côté de là où on passait. Ma compagne pensait que c’était des fusils, que j’allais être assassiné là. Le climat de violence en Afrique du Sud nous a poussé à quitter le pays, déclare –t-il à un journal réunionnais.

André Lötter accuse l’ANC, un parti dit de gauche,  d’avoir abandonné son combat pendant l’apartheid pour la démocratie, la liberté et l’éradication de la pauvreté. Pour lui, l’ANC n’est plus ce qu’il était au temps de Nelson Mandela et serait devenu un parti d’extrême-droite.

Pretoria affirme ne pas être informé de la demande d’asile de M. Lötter, et l’ANC n’a fait aucun commentaire sur le sujet.

Cette affaire intervient dans un contexte politique en Afrique du Sud caractérisé par des dissensions au sein de l’ANC, des flambées de violences xénophobes contre les ressortissants africains, et une corruption galopante au sein de la classe politique. Le président Jacob Zuma, marié à plusieurs femmes et père de plusieurs enfants,  est accusé régulièrement de corruption et surtout d’avoir fait construire aux frais du contribuable sa résidence privée, qui aurait coûté la bagatelle de plus 23 millions d’Euros. Les ex-dirigeants communistes convertis au capitalisme appliquent une politique libérale très loin de réduire l’immense paupérisation des masses noires léguées par plusieurs décennies d’Apartheid et des siècles de domination blanche.

21 ans après la fin de l’apartheid et les premières élections multiraciales, la vie politique sud-africaine est dominée largement par l’ANC, donnant l’air d’un régime à presque parti unique. Néanmoins des contestations de l’hégémonie du Parti de Nelson Mandela s’élèvent de plus en plus au sein de l’opinion et d’autres partis politiques crédibles sont montantes.

3207 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 248 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter