L’actualité vue par Le Temps du Togo

Face à la grogne populaire, Faure Gnassingbé sur les…

Depuis son arrivée au pouvoir en 2005, sous le commandement…

Les Évêques togolais s'engagent pour les réformes politiques

Les chefs de l'Eglise catholique romaine au Togo ne sont…

Réformes constitutionnelles: Les députés d'UNIR et de l'opposition dos à…

A l'Assemblée Nationale du Togo, les jours se passent et…

Réformes constitutionnelles par voie parlementaire: les jeux sont faits!

La session extraordinaire de l'Assemblée Nationale convoquée par le gouvernement…

Agitations cette nuit dans la cellule de Kpatcha Gnassingbé

Kpatcha Gnassingbé, fils d'Eyadema, et demi-frère du Président Faure Gnassingbé,…

La Commission des Réformes a rendu son rapport avec une…

La Commission de Réflexion sur les Réformes politiques, institutionnelles et…

Les Togolais au Sénégal ont manifesté à Dakar

Le réveil des Togolais pour exiger des changements politiques mobilise…

Tribune: Résister en étant radical pour libérer le Togo

Par Le Prof. Ayayi Togoata Apedo-Amah, Universitaire et homme du…

La session parlementaire aussitôt ouverte est ajournée

Comme annoncé la session parlementaire ouverte ce matin avait commencé…

Togo: Début de la session parlementaire sur fond de tension

C'est un dispositif militaire exceptionnel qui a accueilli les député…

Togo, entre pouvoir et opposition, le bras de fer se…

Au cours d'une Conférence de presse tenue hier par les…

Dégoût

Dégoût puant de honte et de laideur ignoble De la cruauté…

Contestations de l'opposition: le pouvoir préfère la dissuasion à la…

Face à la démonstration de force de l'opposition, le pouvoir…

Le parti au pouvoir a déversé ses militants pour contrer…

La situation devient critique à Lomé. UNIR le parti de…

A Lomé, Branle-bas autour de Deckon

Les responsables de l'opposition poussés par les manifestants ont décidé…

Jour 2 de mobilisation au Togo : Les manifestants prennent…

La deuxième journée de manifestations pacifiques pour réclamer les réformes…

Somalie : test concluant de logiciels limitant l’accès des populations à…

La pratique se généralise: prendre alibi sur les dérives des…

Budget de l’Etat : A peine 17 milliards de contribution…

Selon le dernier rapport 2014 de l’initiative pour la transparence…

Transhumance : bilan de la campagne 2017 du comité national

Le comité national de la transhumance est passé au bilan…

Le Togolais, pas brillant en matière de consommation d’alcool

  L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) surveille de très près…

Un marché moderne à bétail inauguré à Cinkassé

Il est construit et inauguré un marché transfrontalier dans l'extrême zone…

Compagnons d'UNIR, le peuple vous invite!

Par Michel Kinvi Nous avons appris que le RPT/UNIR a tenu…

Plusieurs écoles privées fermées au Cameroun

81 écoles privées camerounaises ont été fermées dans le pays…

25ème olympiade panafricaine de mathématiques: médaille de bronze du Togo

Le Togo a obtenu une médaille de bronze à l'édition…

Déclaration naissances : Les enfants lancent un plaidoyer dans le Bas-Mono

Les enfants de la zone sud-est du Togo, Bas-Mono, souvent…

Le corps judiciaire et les dispositions du code sécurité sociale

Des magistrats et avocats ont échangé des informations sur l’interprétation…

Des dizaines de personnalités togolaises à l'étranger dénoncent les violences…

C'est une chose quasi-inédite. Cent-douze (112)Togolais vivant à l'étranger viennent…

Ecotourisme : pirogues modernes pour surveiller les mangroves

La coopération GIZ et une coopérative de solidarité ont conclu…

Libre circulation: Rackets, prélèvements illicites aux postes frontaliers du Togo

Un rapport d’une ONG révèle des pratiques anormales aux postes…

Casques bleus Minusma : un soldat togolais perd la vie

Plusieurs casques bleus togolais ont déjà perdu la vie pour…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Tunisie : Une étude sur la femme et les réseaux sociaux appelle à un code éthique

Une étude sur la représentation de la femme dans les réseaux sociaux a appelé les médias à l’adoption d’un code éthique pour prévenir le discours violent et misogyne.

L’étude réalisée par le Centre de la femme arabe pour la formation et la recherche (CAWTAR) a été présentée mercredi au siège du SNJT.

« Il est important que les médias traditionnels veillent à l’administration de leurs pages sur les réseaux sociaux dans le respect des principes rédactionnels et de l’éthique journalistique », a recommandé M. Sadok Hammami, chercheur principal de l’étude et enseignant à l’institut de presse et des sciences de l’information.

M. Hammami a aussi appelé à activer les outils et mécanismes disponibles sur les réseaux sociaux pour supprimer les commentaires à contenus violents particulièrement à l’encontre de la femme. « Il s’agit d’éviter que les pages facebook des médias traditionnels ne se transforment en tribunes pour la diffusion d’un discours multiforme portant atteinte à la femme », a-t-il encore expliqué.

L’étude, la première en son genre dans le monde arabe, a montré que les nouveaux médias ne constituent nullement des espaces alternatifs aux médias traditionnels qui continuent de se positionner en tant qu’espace de débat sur différentes question dont celles relatives à la femme », a encore constaté M. Hammami.

L’expert tunisien, spécialiste dans l’analyse des réseaux sociaux, a aussi relevé que l’étude a permis de constater que les pages des médias traditionnels sur les réseaux sociaux se positionnent comme des espaces où s’expriment les représentations masculines et les stéréotypes qui portent sur la femme un regard inspiré d’une culture traditionnelle et religieuse.

Il s’agit d’un espace où émerge un discours misogyne d’où le constat que les réseaux sociaux ne sont pas en rupture avec le contexte social et les pesanteurs culturelles et sociales qui prennent des formes hégémoniques et prônent l’inégalité.

Ce constat met en doute, ajoute M. Hammami, l’hypothèse qui affirme que les médias sociaux ont développé de nouvelles formes d’hégémonie, des silences ou d’autres formes de marginalisation puisqu’il s’agit plutot de la reproduction de modèles existants.

De son coté, Itidel Mejbri, directrice du centre de formation de CAWTAR et membre de l’équipe de recherche a expliqué que l’étude sur la femme arabe dans le débat sur les réseaux sociaux est un prolongement des recommandations proposées dans la première étude du centre sur la femme et les médias.

Les recommandations de l’étude serviront pour l’élaboration de modules de formation destinés aux professionnels des médias mais aussi des outils, mis à la disposition des décideurs, parmi les politiciens et les responsables des médias, mais aussi qui peuvent contribuer au changement, a-t- elle aussi assuré.

Cette étude s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par CAWTAR pour rectifier l’image de la femme que certains médias s’emploient à marginaliser et à prétendre qu’elle était désintéressée du débat public.

 

18376 Vues totales 6 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter