L’actualité vue par Le Temps du Togo

Sénégal: Le groupe de presse Wal Fadjjri perd son fondateur

L’un des pionniers de la presse privée Sénégalaise, patron du…

Tennis : Nouvelles courts pour encourager la pratique de la discipline

Deux courts de tennis ainsi que des bâtiments administratifs et…

ONMT: Tous les médecins ne sont pas inscrits à l’ordre

L’Ordre national des médecins, ONMT, a organisé ses premières journées…

Un journaliste rwandais accusé de "terrorisme"

Un journaliste rwandais, pigiste pour le service local de la…

Eduquer à la paix par le dialogue inter religieux

Des acteurs communautaires ont échangé le 26 novembre à Sokodé…

Nigeria : Des programmes pour former les détenus dans les prisons

Les autorités des Services pénitentiaires au Nigéria (NPS) tentent de…

Le diocèse de Dapaong consacre trois nouveaux prêtres

Trois diacres du diocèse de Dapaong ont été ordonnés prêtres.…

Centrafrique : Un prêtre retrouvé calciné après les combats à Alindao

"On a retrouvé son corps, calciné", a déclaré l'abbé Mathieu…

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Togo : Gnassingbé réelu, que peut faire l’opposition CAP 2015 ?

Avec la réélection de Faure Gnassingbé à la tête du Togo pour un troisième mandat, se pose la question fondamentale de la réaction du parti ANC et de la principale coalition de l'opposition politique Combat pour l'Alternance en 2015 (CAP 2015). Cette coalition avait déjà pris ses dispositions, à la suite de l'annonce de ses propres résultats pour proclamer Jean-Pierre Fabre président. Mais au-delà de ce coup de boutoir, de quoi est capable cette opposition togolaise?

La contestation perpétuelle

L’élection présidentielle du 25 Avril a eu lieu alors même que la classe politique togolaise n’avait pas vidé les divergences liées aux réformes politiques. Toutes les négociations entamées entre le pouvoir UNIR et ses opposants se sont soldées sans résultat. L’héritier du général Eyadema – qui a dirigé le Togo pendant 38 ans – s’est opposé à tout changement dans le cadre normatif et institutionnel. Le scrutin présidentiel se déroule à un seul tour et le mandat de 5 ans n’est pas limité.

Il est clair qu’en se présentant à l’élection présidentielle, Fabre voulait pousser le régime à l’erreur. Le vote ne devait servir que de prétexte pour organiser la fronde contre le pouvoir UNIR, par un soulèvement populaire dont personne ne faisait plus de secret. Les partisans de ce clan de l’opposition inondent les médias sociaux de messages appelant au soulèvement. Mais sur le terrain, aucune organisation sérieuse ne semble exister. L’opposition togolaise semblait impressionnée par l’insurrection populaire d’Octobre 2014 au Burkina Faso. Mais elle manque de méthode et de rigueur dans ses tentatives.

En 2010, Jean-Pierre Fabre qui avait été officiellement battu à la présidentielle avait organisé la contestation du président Gnassingbé pendant quatre années. Ces multiples manifestations n’avaient rien donné.

Un gouvernement parallèle?

Il apparaît que CAP 2015 va tenter de mettre en place un gouvernement parallèle aux fins de matérialiser son rejet du pouvoir du président contesté. Mais ne disposant pas de la puissance publique, ce gouvernement fantomatique n’aura aucune prise sur la gestion réelle des affaires publiques. La promesse faite aux militants que le rendez-vous du 25 Avril serait différent risque dès lors de devenir un bluff.

L’opposition avait montré de réelles limites dans sa participation à cette élection. Non seulement plusieurs candidats se présentaient contre celui du pouvoir, mais un conflit lancinant existait entre le CAP 2015 et ceux qui ont appelé au boycott du scrutin.[amazon text=Amazon&template=carousel2]

La menace de l’usure

Le plus grand danger qui guette Jean-Pierre Fabre et les responsables de CAP 2015 est celui de l’usure. Pour beaucoup d’observateurs, la présidentielle d’Avril sonnait comme le dernier rendez-vous. Des voix s’élèvent tant au pays que dans la diaspora, réclamant le renouvellement de la classe politique.

Les antagonismes entre les forces de l’opposition ne facilitent pas les choses. Le principal problème des adversaires du régime Gnassingbé est celui de l’organisation. Des coalitions se créent et se défont autour de leaders politiques qui semblent plus préoccupés par leur situation personnelle que par les performances politiques. Outre le front politique devenu poreux, le partenariat avec la société civile est proche du néant, depuis que les organisations des droits de l’homme ont décidé de faire campagne contre la tenue de la présidentielle, en l’absence de réformes politiques.

K. Agboglati (letempstg@gmail.com)

3933 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 156 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter