L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Immense mobilisation de Jean-Pierre Fabre au stade municipal de Lomé

Démonstration de force  du candidat du CAP 2015 hier au stade municipal de Lomé lors du dernier meeting du CAP 2015. La popularité de Jean-Pierre Fabre demeure intacte, presque effrayante.  En dépit de la campagne de dénigrement organisée par ses adversaires au sein de l’opposition, de la campagne de boycott à la cette présidentielle lancée par le Front Tchoboé, Jean-Pierre Fabre est visiblement dominant dans son fief du Grand-Lomé, le tiers de l’électorat.

Lomé submergée par une marée orange. Comme il y a quelques années, la capitale était dans ces mêmes circonstances aux couleurs de l’Ufc (Union  des forces de changement) d’où est issu l’ANC, le parti de Jean-Pierre Fabre.

Dans son discours, le candidat  est revenu sur « les réalités sévères [vit],  la grande majorité, dans la souffrance mais aussi avec l’espoir que l’avenir devient prometteur, que le changement tant attendu est à la portée d’un ultime effort de mobilisation ».

Après avoir décliné son programme fondé sur la reconstruction et la refondation d’un Etat moderne à travers la justice sociale, l’équité et un développement industriel, il n’a pas manqué de souligner la nécessaire unité du pays. Il a surtout appelé les populations à ne pas céder à la peur qu’essaie d’instiller l’autre camp.

Je vous demande de m’accorder vos suffrages pour réaliser l’alternance et le changement que tous, nous appelons de nos vœux. Ce changement est porteur de paix, de concorde nationale et de tolérance. Tous les Togolais, partout où ils se trouvent, sur toute l’étendue du territoire national, sont chez eux. Personne ne sera chassé de sa maison ni de ses terres.
Aujourd’hui, l’unité nationale est mise à rude épreuve par les surenchères politiques du régime sortant qui s’emploie à instrumentaliser le régionalisme et l’ethnocentrisme à des fins clientélistes.
Nous voulons rassurer chaque ethnie et chaque région quant à notre capacité et à notre volonté de rassembler tous les Togolais et de garantir à chaque citoyen ses droits et libertés. Le Togo est une grande famille et chacun y a droit à la sécurité, à la protection de la loi, à l’égal accès aux ressources nationales.
La menace diffuse, entretenue par le régime sortant, et selon laquelle en cas de victoire de l’opposition, les populations allogènes seront renvoyées dans leur préfecture d’origine, est ignoble, sans fondement et ne vise qu’à tromper ces populations pour obtenir leur vote mécanique et ethnique, déclare le favori de l’opposition.

Alors que l’on pouvait craindre une abstention massive au cours de cette présidentielle du fait de la campagne de boycott entretenue par certains ténors de l’opposition, au vu de la mobilisation, on peut affirmer sans l’ombre d’un doute que la capitale ira voter.

Fabre_Togovisions

Reste que Lomé a toujours connu cette ferveur militante, cette adhésion massive et aveugle au parti dominant de l’opposition, mais très souvent l’on a également constaté que le jour du vote, de nombreux électeurs potentiels ne disposent pas de cartes d’électeurs.

Et cette immense immobilisation en faveur du CAP 2015 peut être source d’inquiétude pour des lendemains post-électoraux. Qu’adviendra-t-il en cas d’échec du favori de l’opposition ?

Controverses avant l’heure

Le processus électoral est très controversé. Les candidats en course et leurs partis ont trouvé un incroyable « consensus » sur le fichier électoral jugé « non fiable » par des partis de l’opposition et les experts de l’OIF. Trois candidats rejettent le logiciel SUCCES comme mode de transmission et de validation des résultats qu’impose le parti UNIR et le président de la CENI.

En conférence de presse hier à la CENI, SUCCES continue à diviser les représentants de l’opposition et de la CENI. Des délégués du CAP 2015 et celui d’UNIR ont failli en venir aux mains. Me Adama Doe-Bruce, dans une intervention alambiquée,  a accepté du bout des lèvres l’utilisation de ce logiciel tout en déclarant qu’il doit être « clair pour tout le monde » que les procès-verbaux issus des bureaux de vote restent conformément au code électoral, le seul moyen de transmission et de validation des résultats.

Selon  les articles 101,102, 103 du code électoral, seuls les PV constituent le seul moyen de gestion et de contrôle des résultat. Le code électoral ne prévoit pas l’utilisation d’un moyen de transmission électronique.

2965 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 257 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter