L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Le gouvernement s’opposerait à un nouveau report de la présidentielle

Michaelle Jean_OIF

De sources proches des partis de l’opposition, un nouveau report du scrutin présidentiel diviserait le gouvernement togolais et la mission d’experts de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à la consolidation du  fichier électoral dépêchée à Lomé. Une mission arrivée à Lomé à la demande du gouvernement togolais pour corriger les imperfections dans le fichier électoral, source de toutes sortes de discordes au sein de la classe politique sur l’opportunité de la tenue de l’élection présidentielle. Le rapport des deux experts devrait être rendu public le 30 mars dernier mais  ne le sera finalement que ce 6 avril.

Selon certains partis politiques concourant à la présidentielle, la mission recommanderait un nouveau report du scrutin, le désordre dans le fichier serait colossal et  nécessiterait beaucoup plus de temps pour un nettoyage plus conséquent. Dans ce cas, on s’avancerait vers une annulation pur et simple du scrutin en attendant de reprendre correctement le processus électoral.

Une perfection du scrutin que refuserait le gouvernement de Faure Gnassingbé, lequel a demandé aux experts de lui remettre plutôt les résultats au lieu de le rendre public.  Le Gouvernement compte donner son avis personnel sur les résultats. Une demande rejetée par l’OIF qui ne voudrait pas écorner son image d’impartialité dans le processus électoral. La Secrétaire générale de l’OIF, Mme Michaëlle Jean pourrait effectuer une visite de travail dans la capitale togolaise pour discuter de vive voix avec les autorités togolaises sur la nécessité d’un nouveau report du scrutin du 25 avril.

Fixé précédemment au 15 avril 2015, le scrutin présidentiel a été reporté au 25 avril suite à la demande du Président ghanéen, John Dramani Mahama, président en exercice de la CEDEAO, pour donner le temps à la CENI de consolider le fichier électoral.  Selon le successeur de John Atta Mills, tous les acteurs politiques s’accordent sur les imperfections du fichier électoral, et que la tenue de la présidentielle dans ces conditions ne constituerait pas un gage pour sa transparence.

Problèmes de délais

Le Gouvernement togolais qui entend maintenir cette date du 25 avril malgré les imperfections constatées du fichier électoral, vient d’annoncer le report de la rentrée scolaire-prévue pour ce mardi 7 avril- au 4 mai; ceci  en vue « d’organiser l’élection présidentielle dans la sérénité. » Un scrutin dont le processus se déroule sur fond de contestations politiques et de grèves à répétition dans les services publics, d’une administration paralysée, et de jacqueries à l’intérieur dans certaines principales villes de l’intérieur.

Le Gouvernement togolais est engagé dans une course contre la montre. Voulant tenir dans le délai constitutionnel, le gouvernement du Togo n’admet pas un scrutin au-delà de la fin du mandat du Président Faure Gnassingbé- fin de mandat prévu pour le 03 mai 2015. Un agenda difficilement tenable avec la date du 25 avril si l’on prend en compte le délai pour la proclamation des résultats par la CENI et le règlement des contentieux par la Cour Constitutionnelle.

Arguant d’un vide juridique après le 3 mai, le pouvoir s’en tiendrait à tout prix à la date du 25 avril, fût-ce au prix d’une élection chaotique. Au sein de l’opposition, on s’accorde à dire que le vide juridique est une notion sans base juridique, la constitution togolaise ayant déjà prévu à son article 59- alinéa 3- que le président reste en fonction jusqu’à l’élection de son successeur.

Art. 59 : Le Président de la République est élu au suffrage universel direct et secret pour un mandat de cinq (05) ans.
Il est rééligible.
Le Président de la République reste en fonction jusqu’à la prise de fonction effective de son successeur élu.

Pour le Front Tchoboé et le Parti des Togolais, un nouveau report de la présidentielle devrait entraîner carrément une réinitialisation du processus électoral en vue d’une élection en toute transparence, c’est à dire les réformes constitutionnelle et institutionnelle et l’audit du fichier électoral.

L’élection présidentielle à un tour mettra aux prises cinq candidats: le candidat sortant Faure Gnassingbé, et son principal challenger, Jean-Pierre Fabre porté par des partis regroupés sous la dénomination de CAP 2015, Aimé Gogué de l’ADDI, Mohammed Tchassona Traoré du MCD, et un ancien sous-officier de l’armée en mise en non activité, Gerry Komandega Taama.

 

 

 

3016 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 61 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter