Sous pression de la CEDEAO, le gouvernement reporte la présidentielle au 25 avril

DIGITAL CAMERA

Le Conseil des ministres du gouvernement a décidé hier vendredi de reporter la date de la présidentielle au 25 avril prochain. Ce changement intervient suite à la demande du Président en exercice de la CEDEAO, John Dramani Mahama.

« Cette démarche traduit la volonté d’ouverture, l’esprit conciliant du Gouvernement et son souci de décrisper davantage le climat politique en vue d’une élection présidentielle apaisée et sereine », selon le communiqué.

Le président ghanéen avait souhaité ce report suite à des dissensions sur le fichier électoral. Des experts de l’OIF sont actuellement en pied d’œuvre pour la consolidation du fichier électoral.

Reste que ce report soulève déjà une inquiétude :

  • Le délai de 10 jours sera-t-il suffisant pour consolider le fichier électoral ?

De l’avis de certains experts, la consolidation du fichier électoral est différente de l’audit du fichier électoral que réclame l’opposition togolaise.

En réalité, seul le rapport de la mission de l’OIF ce lundi indiquera si le report de dix jours est réellement suffisant pour régler la querelle du fichier électoral.

Cinq candidats sont en piste pour cette élection présidentielle à un seul tour. Il y a notamment le Président sortant Faure Gnassingbé et son principal challenger, Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition et candidat du CAP 2015.  A ces deux s’ajoutent trois outsiders: Aimé Gogué, candidat de l’ADDI; Mohammed Tchasonna Traoré du MCD, et l’ex sous-officier  des Forces armées togolaises, Gerry Taama.

Le processus électoral se déroule sur fond de polémique sur le fichier électoral et des réformes institutionnelle et constitutionnelle. L’opposition accuse le  pouvoir d’organiser un scrutin frauduleux avec un fichier électoral comportant un nombre impressionnant de doublant, 17 à 25 % selon certains experts.

Le Gouvernement a demandé à experts de l’OIF la consolidation du fichier électoral afin d’en nettoyer les impuretés. Les experts sont à pied d’oeuvre depuis plus d’une semaine.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 799 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire