L’actualité vue par Le Temps du Togo

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

Dapaong : Une grotte mariale dédiée au pèlerinage des fidèles

Après quinze ans d’existence, la paroisse Bon Pasteur de Natbagou…

Caravane en vue contre l’accaparement des terres par les nantis

Une caravane ouest-africaine sur le droit à la terre et…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Andoch Nutepe Bonin, disparition d’un des derniers Mohicans

Andoch Nutepe Bonin

Andoch Nutepe, virulent opposant au général Gnassingbé Eyadema, est décédé à Lomé le dimanche 5 octobre. Il vouait à l’ancien dictateur un mépris aristocratique, et le considérait comme un soudard bassement inculte qui n’était pas à sa place à la tête du Togo.

Ancien secrétaire général adjoint de la Conférence du peuple africain à Accra, Ghana (en 1960), enseignant à l’Ecole supérieure des traducteurs de l’Institut des langues du Ghana, traducteur et interprète-organisateur de conférence internationale, Andoch Nutépé Bonin  fut  chargé de mission à la Présidence togolaise sous Eyadema, et fut son interprète et traducteur.  Il démissionna du poste en 1982, et rejoignit l’exil.  Il  témoigna plus tard, au cours d’une interview, avoir  accepté son travail à la présidence  sous la contrainte,  avant d’en démissionner.

Andoch Nutepe Bonin a été révélé à l’opinion publique pendant la conférence nationale, à laquelle il ne participait pas mais à la faveur de laquelle il était rentré d’exil. Il fut enlevé et molesté par les sbires du régime et ne dut sa libération que grâce à la mobilisation des conférenciers qui avaient exigé en direct sa libération. Il était auteur d’un livre de témoignage à sensation, Le Togo, du sergent au général. Un livre acerbe contre l’ex président togolais dans lequel il décrivait par le menu croustillant la mascarade par  laquelle Eyadema accepta l’assassinat du père de l’indépendance, Sylvanus Olympio. Selon Nutépé Bonin, le meurtre de l’ancien président a été exécuté par un commandant français, qui a fait porter quelques heures plus tard, le chapeau à Eyadema, un soudard de l’armée coloniale française.

Je travaillais à l’ambassade d’Amérique en 1963 lorsque l’incident s’était produit. Et je crois que nous devons ensemble chercher les auteurs de cet assassinat que je considère comme une ombre qui plane sur le Togo et qui nous empêche de faire notre devoir. Je l’ai toujours dit, Eyadema, petit sergent qu’il était ne pouvait pas tuer un Olympio. Ce n’était pas possible. Ce n’est pas facile de tuer un être humain. On peut me donner une arme tout à l’heure, un pistolet, un revolver pour tuer l’autre, mais si mon esprit n’est pas supérieur à l’autre, je ne pourrai pas. Eyadema n’aurait pu, confiait-il à notre confrère Liberté.

Homme d’une instruction sans faute,  issu de la bourgeoisie de la côte, Andoch Bonin avait un grand mépris pour Eyadema, malgré les années passées à ses côtés comme chargé de mission et interprète.  Dans le livre, il présentait l’ancien chef d’Etat comme un soudard méprisable, un homme peu policé. Un jugement qui a réduit la portée de son livre, tout comme plus tard les critiques acerbes de cette grande gueule  contre Gilchrist Olympio n’eurent pas beaucoup d’échos.

 Après l’échec du régime de transition suite à la restauration militaire du général Eyadema, M Andoch Nutepe Bonin reprit le chemin de l’exil pendant  pour de longues années, avant son retour  définitif en 2009. Un retour qu’il mit sur le compte de la nostalgie et de sa volonté de mourir au pays natal, tout en omettant de signaler que le dégel suite à l’arrivée de Faure Gnassingbé a aussi favorisé son retour. Mais il mit à  profit ce retour pour se mettre en scène et asséner au passage quelques vérités  pour rétablir l’histoire réécrite et sans cesse réinitialiser du Togo.

Avec lui, on sut par exemple, que Gilchrist Olympio, considéré comme le responsable de ce qu’on appelle officiellement « l’agression  terroriste du 23 septembre », aurait  plutôt contribué à faire échouer l’entreprise. M. Andoch Bonin présente l’opposant historique comme un  amateur, un opportuniste, dépourvu de sens politique.

Avec M. Andoch Bonin commence à s’effacer de la scène politique une génération d’hommes politiques, nostalgiques du régime Sylvanus Olympio, qui ont combattu durement de l’extérieur la dictature Eyadema  et envisagé maintes fois d’en découdre par la force. On peut juger de la pertinence de leur lutte et du tropisme de leur opposition, mais on ne peut leur nier leur rectitude et leur mépris sans faille pour Eyadema.  Il était une grande gueule et l’un des derniers Mohican.

6809 Vues totales 10 Vues ce jour
(Visited 291 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter