L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Andoch Nutepe Bonin, disparition d’un des derniers Mohicans

Andoch Nutepe Bonin

Andoch Nutepe, virulent opposant au général Gnassingbé Eyadema, est décédé à Lomé le dimanche 5 octobre. Il vouait à l’ancien dictateur un mépris aristocratique, et le considérait comme un soudard bassement inculte qui n’était pas à sa place à la tête du Togo.

Ancien secrétaire général adjoint de la Conférence du peuple africain à Accra, Ghana (en 1960), enseignant à l’Ecole supérieure des traducteurs de l’Institut des langues du Ghana, traducteur et interprète-organisateur de conférence internationale, Andoch Nutépé Bonin  fut  chargé de mission à la Présidence togolaise sous Eyadema, et fut son interprète et traducteur.  Il démissionna du poste en 1982, et rejoignit l’exil.  Il  témoigna plus tard, au cours d’une interview, avoir  accepté son travail à la présidence  sous la contrainte,  avant d’en démissionner.

Andoch Nutepe Bonin a été révélé à l’opinion publique pendant la conférence nationale, à laquelle il ne participait pas mais à la faveur de laquelle il était rentré d’exil. Il fut enlevé et molesté par les sbires du régime et ne dut sa libération que grâce à la mobilisation des conférenciers qui avaient exigé en direct sa libération. Il était auteur d’un livre de témoignage à sensation, Le Togo, du sergent au général. Un livre acerbe contre l’ex président togolais dans lequel il décrivait par le menu croustillant la mascarade par  laquelle Eyadema accepta l’assassinat du père de l’indépendance, Sylvanus Olympio. Selon Nutépé Bonin, le meurtre de l’ancien président a été exécuté par un commandant français, qui a fait porter quelques heures plus tard, le chapeau à Eyadema, un soudard de l’armée coloniale française.

Je travaillais à l’ambassade d’Amérique en 1963 lorsque l’incident s’était produit. Et je crois que nous devons ensemble chercher les auteurs de cet assassinat que je considère comme une ombre qui plane sur le Togo et qui nous empêche de faire notre devoir. Je l’ai toujours dit, Eyadema, petit sergent qu’il était ne pouvait pas tuer un Olympio. Ce n’était pas possible. Ce n’est pas facile de tuer un être humain. On peut me donner une arme tout à l’heure, un pistolet, un revolver pour tuer l’autre, mais si mon esprit n’est pas supérieur à l’autre, je ne pourrai pas. Eyadema n’aurait pu, confiait-il à notre confrère Liberté.

Homme d’une instruction sans faute,  issu de la bourgeoisie de la côte, Andoch Bonin avait un grand mépris pour Eyadema, malgré les années passées à ses côtés comme chargé de mission et interprète.  Dans le livre, il présentait l’ancien chef d’Etat comme un soudard méprisable, un homme peu policé. Un jugement qui a réduit la portée de son livre, tout comme plus tard les critiques acerbes de cette grande gueule  contre Gilchrist Olympio n’eurent pas beaucoup d’échos.

 Après l’échec du régime de transition suite à la restauration militaire du général Eyadema, M Andoch Nutepe Bonin reprit le chemin de l’exil pendant  pour de longues années, avant son retour  définitif en 2009. Un retour qu’il mit sur le compte de la nostalgie et de sa volonté de mourir au pays natal, tout en omettant de signaler que le dégel suite à l’arrivée de Faure Gnassingbé a aussi favorisé son retour. Mais il mit à  profit ce retour pour se mettre en scène et asséner au passage quelques vérités  pour rétablir l’histoire réécrite et sans cesse réinitialiser du Togo.

Avec lui, on sut par exemple, que Gilchrist Olympio, considéré comme le responsable de ce qu’on appelle officiellement « l’agression  terroriste du 23 septembre », aurait  plutôt contribué à faire échouer l’entreprise. M. Andoch Bonin présente l’opposant historique comme un  amateur, un opportuniste, dépourvu de sens politique.

Avec M. Andoch Bonin commence à s’effacer de la scène politique une génération d’hommes politiques, nostalgiques du régime Sylvanus Olympio, qui ont combattu durement de l’extérieur la dictature Eyadema  et envisagé maintes fois d’en découdre par la force. On peut juger de la pertinence de leur lutte et du tropisme de leur opposition, mais on ne peut leur nier leur rectitude et leur mépris sans faille pour Eyadema.  Il était une grande gueule et l’un des derniers Mohican.

6691 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 291 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter