L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Odé, village de pêche, s’ouvre désormais à l’élevage

PECHEURSLes habitants du village de Odé, à environ 30 km à l’Est d’Atakpamé, dans la préfecture de l’Ogou, paysans ou éleveurs par hasard, sont nés pêcheurs, dit-on. Hommes, femmes, enfants et familles entières en font l’activité principale et qui s’y déroule sur les douze mois de l’année. Ils tirent leurs revenus et pitance essentiellement des produits de la pêche. Ils ont la chance d’être nés près du lac Nangbéto et s’adonnaient à volonté à cette activité même avant la transformation de ce lac en barrage hydroélectrique il y a déjà plus de trois décennies.

Le poisson est de toutes gammes et alimente les villages environnants ainsi que les marchés de la préfecture. La pratique est devenue la principale activité des villages des environs et avec la démographie et la demande, le poisson commercialisé s’est amaigri à saisons d’intervalles, conséquence de sa sur-pêche ou de sa surexploitation puisqu’elle se déroulait, comme on l’a dit, sur toute l’année.

Depuis quelques années, face à la menace de la raréfaction et face à l’extinction de certaines espèces halieutiques et dans le souci de faciliter et permettre le repos biologique, le gouvernement a dû intervenir avec des mesures énergiques pour règlementer la pêcherie dans toutes les eaux du pays.

Sur le lac Nangbéto par exemple, il est imposé chaque année une période de suspension de trois mois d’activités de pêche allant du 15 Août au 15 novembre, période au cours de laquelle les professionnels de la pêche sont interdits d’accès aux lieux. Les eaux montent et les espèces se reproduisent. C’est aussi la période où des pratiques frauduleuses entre pêcheurs et agents de surveillance de l’interdiction s’installent et s’observent. Du poisson frais est allègrement acheminé et publiquement vendu sur le marché. C’est dire que même malgré les mesures, soient-elles coercitives, elles n’arriveraient pas à enrayer le phénomène. L’autorité locale n’a pu rien faire, elle-même étant accusée de tolérer et de protéger les fraudeurs. Les pêcheurs se sont mêlés aux manifestations du mois dernier à Atakpamé entre habitants de Nangbéto et de ses environs pour dénoncer publiquement les manquements aux droits humains liés à la non indemnisation des déplacés et aux harcèlements des pêcheurs.

Il s’avère donc d’opérer des alternatives et le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, interpellé, a procédé le 12 septembre dernier au don par l’administration des volailles géniteurs aux communautés de pêche de la localité de Odé. 53 personnes dont 26 femmes sur les 200 bénéficiaires recensés ont reçu chacun un kit composé de 5 poules, d’un coq géniteur, de 5 kg de provendes et d’un sachet de 250 g de complexe vitamine-acide aminé. En plus des kits d’élevage, ces pêcheurs, mareyeuses et femmes transformatrices ont reçu pour la construction des poulaillers améliorés, un équipement de 5 paquets de feuilles de tôles ondulées, un rouleau de fil de fer galvanisé, 14 kg de pointes, une mangeoire et un réservoir. Cette cérémonie se situe dans le cadre d’un plan de gestion des pêcheries du barrage de Nangbéto élaboré et adopté le 7 août 2013.

Le Ministre a appelé les bénéficiaires, à l’occasion, au respect des conseils des techniciens qui les accompagneront et a relevé la capacité de productivité élevée des géniteurs mis à leur disposition et leur capacité de couvaison avérée. Une sollicitation à allier élevage et pêche afin de renforcer le tissu économique au cours de la période d’interdiction de pêche.

2712 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 64 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter