Trente leaders communautaires révisent leurs connaissances en matière de protection des enfants

LEADERSTrente leaders communautaires du canton de Bassar ont renforcé les 11 et 12 septembre leurs capacités pour une meilleure participation à la lutte contre le placement, le trafic et les déplacements saisonniers ou immigration des enfants dudit canton vers d’autres pays. C’était au cours d’un atelier organisé à leur intention par la direction préfectorale de l’Action sociale, avec l’appui financier de l’Unité de Développement (UD) 0341 « Tidjotob » de l’ONG Borne Fonden du canton de Bassar.

L’atelier voudrait édifier davantage les participants sur les droits et devoirs des enfants, les amener à se familiariser avec les instruments juridiques de protection de l’enfant, renforcer leurs connaissances sur le placement, le trafic, les déplacements saisonniers des enfants et leurs conséquences puis à les initier à l’élaboration des actions  de plaidoyers. Au cours des travaux, les trente participants ont été entretenus sur le concept  de l’enfant qui est un être humain âgé de moins de 18 ans, le minimum de services en faveur de ce dernier ; ses droits et devoirs. Ils ont également été instruits sur la traite et le travail des enfants, le recrutement, l’enlèvement, le transport, l’hébergement d’un enfant à l’intérieur ou à l’extérieur du territoire aux fins de son exploitation et sur les causes et les conséquences de ce phénomène qui est relatif à la pauvreté, l’ignorance, l’irresponsabilité des parents et la recherche du gain facile, les grossesses non désirées et précoces, les maladies et la mort.

Le directeur préfectoral du service de l’Action sociale de Bassar, Tambiaga Nafangue a exhorté les bénéficiaires à participer effectivement et efficacement à la lutte contre ce phénomène pour la protection des enfants. Il les a appelés à travailler dur pour bannir  l’exploitation des enfants dans leurs différentes localités. La conseillère aux familles chargée des Activités Génératrices de Revenus (AGR)  à l’ONG Borne Fonden, Mme Kpémoua Hodalo a indiqué qu’en appuyant  cet atelier, sa structure voudrait bien contribuer à la protection des enfants du canton de Bassar qui sont au centre de ses préoccupations.

ATOP/SKP/MEK

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1042 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire