Mise en examen, Christine Lagarde ne veut pas démissionner du FMI

 

Christine Lagarde, elle tient à son poste de Directrice du FMI

Christine Lagarde, Directrice Générale du Fonds Monétaire International (FMI) vient d’être mise en examen pour des faits de “négligence”. Ces faits lui sont reprochés en tant qu’ancienne ministre française de l’Economie en 2008, sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

A l’époque, un arbitrage est rendu octroyant quelque 400 millions d’euros à Bernard Tapie, pour clore le long litige qui opposait l’homme d’affaires au Crédit Lyonnais sur la revente d’Adidas.[amazon template=banner easy]

Depuis le début de l’enquête, le conseil d’administration du FMI a apporté à plusieurs reprises sa “confiance” à Christine Lagarde. Apres sa mise en examen à Paris, la directrice générale a exclu de démissionner. Quelque peu dépitée suite à la décision des juges, elle a affirmé retourner à Washington pour poursuivre sa mission à la tête du FMI.

Selon son entourage, rapporté par la presse internationale, Christine Lagarde “considère cette décision totalement infondée et a chargé son avocat de déposer tous les recours.”

C’est la deuxième fois de suite qu’un Français se retrouve aux prises avec la justice, alors qu’il avait en main la direction du FMI. En 2011, Dominique Strauss-Khan,  prédécesseur de Mme Lagarde avait été poursuivi par la justice américaine, sur la base des accusations d’agression sexuelle. Il avait dû démissionner.

L.T.

Avatar
About Rédaction Le Temps 828 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire