L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

L’opposition en conclave ne discute pas encore de la candidature unique

Gerry Taama

Posture médiatique ou vérité politique, en tout cas un post  sur la page Facebook de Gerry Taama, le président du NET, annonce une information surprenante : l’opposition en conclave n’a pas encore abordé le sujet cardinal de la candidature unique à la présidentielle 2015.

La question de candidature unique n’est pas encore évoquée dans les discussions du conclave, écrit-il.

L’opposition continue à discuter des questions de réformes institutionnelle et constitutionnelle et même de questions programmatiques si elles gagnent les élections.

Une situation tout de même surprenante à sept mois de la présidentielle alors que le parti au pouvoir, UNIR, fait une précampagne intense sur le terrain. Les ministres, les députés, et les officiels UNIR, sont quasi permanents dans les différentes localités du pays.

Faure Gnassingbé déjà en campagne 

La ministre du développement à la base, Mme Victoire Dogbe-Tomegah, cheville ouvrière du gouvernement, a entamé depuis des mois un parcours de combattant avec son produit, le Fonds national de la finance inclusive (FNFI),  distribue des liquidités à tout-va sur l’ensemble des territoires. L’opposition peut très bien décrier ces aides destinées  aux activités génératrices des femmes, mais il est incontestable que les 30 mille FCFA remboursables en six mois, sont appréciées des milliers de  personnes touchées. Dans un pays où le taux de pauvreté atteint plus de  60% sur le plan national et 90 % dans la Région de la Savane, avec un pic de 96% dans le Kpendjal, ces sommes soulagent un tantinet la misère. Car, la misère est avant tout une question de perception, et un forage,  des houes, des machettes, et une petite aide, constituent des sparadraps-en trompe-l’œil, certes-  sur des brûlures pas prêtes à s’éteindre.

FNFI

Unir est en campagne pour son champion. Il suffit d’aller faire un tour sur le blog d’Anaté Kouméalo, la ministre de la Communication et de la Formation civique.  Cette experte en communication ne se cache même pas. Sur son blog, elle écrit « Les prémices du mois du civisme », un prétexte pour distribuer des « dons », en fait des kits scolaires et des ordinateurs, le tout sur fond de manifestations avec des groupes folkloriques et des femmes habillées de pieds en cape aux couleurs d’UNIR.

En prélude à une grande tournée nationale que j’entends mener dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de la formation civique et d’éducation à la citoyenneté, j’ai entamé hier une  tournée de sensibilisation dans quelques localités du Togo.  L’expérience de cette phase pilote, me permet de mieux m’imprégner des problèmes spécifiques d’incivisme que les populations vivent au quotidien.  A cet effet, 17 cantons sont sélectionnés pour cette première phase.

Hier, j’étais à Kouméa. Au cours de cette rencontre d’échanges avec les populations sur le rôle de la culture dans l’éducation citoyenne, j’ai insisté sur l’urgence pour les populations de se réapproprier des valeurs traditionnelles telles que la tolérance, la solidarité, le patriotisme, le respect de la chose publique, l’altruisme, le respect de l’autre …
C’était aussi pour moi l’occasion d’explorer, avec les populations locales les pistes devant les conduire à une autonomisation financière, gage d’un développement endogène. J’ai par ailleurs encouragé les élèves de ce canton à privilégier le travail et à développer la culture de l’excellence. A cet effet, j’ai offert des kits aux meilleurs élèves et du matériel informatique devant permettre aux populations de cette communauté de disposer d’un cyber Café.
J’ai eu plaisir à écouter les étudiants de la localité au cours d’une séance restreinte. J’ai échangé avec eux sur leurs inquiétudes face à la problématique du chômage et la nécessité pour eux de prendre des initiatives entrepreneuriales, conscients de  leur rôle important dans le développement local, écrit Mme Anaté Kouméalo.

Dont acte.

Guéguerres pendant le conclave

Pendant ce temps, le conclave de l’opposition s’occupe à des vétilles. Gerry Taama le dit sans ambages. Et le Secrétaire national à la communication de l’ANC, Eric Dupuy ne s’en cache pas:

L’objectif de ce conclave n’est pas à mon avis la recherche de candidature unique qui est aujourd’hui un mal nécessaire pour les Togolais. Les réformes font partie d’abord du cheval de bataille, affirme-t-il sur Radio Victoire FM.

Mieux, le conclave devait permettre d’aplanir les différends entre les deux regroupements de l’opposition.

meetint cst aec

Une opération de raccommodage qui ne se passe pas sans heurts. On en arriverait même aux mains. Des suspicions poussent partout comme des champignons. La semaine dernière, le trublion Abass Kaboua, président de l’énigmatique Mouvement des républicains centristes (MRC), aurait eu un clash avec Jean Kissi. L’agitateur-président du MRC soupçonne le Secrétaire général du CAR de rouler non pour son président Me Dodji Apevon, candidat contesté de la coalition Arc-en-ciel, mais en filigrane pour Me Yawovi Agboyibo, le rusé bélier de Kouvé, qui aurait tout de même d’handicapants ennuis de prostate.

C’est cette chaude empoignade au conclave que Gerry Taama, le plus geek des hommes politiques togolais, dément. Mais le geek-président est un as de la communication. Malgré sa finasserie pour effacer toute trace de heurts dans les discussions, on a fini par comprendre que tout n’est pas lisse :

Deux petites précisions. La première est que personne n’est venu aux mains lors du conclave. Personne ne pouvait même le faire, car ceux qui prétendument ont eu un clash étaient séparés par deux tables dans un dispositif en U où le CST et l’AEC sont en face à face.
La seconde est que jamais il n’a été question de soutien à un candidat ou un autre. La question de candidature unique n’est pas encore évoquée dans les discussions du conclave. Point.
Par contre, tout ce qui se dit au conclave reste au conclave. J’ai été particulièrement outré de découvrir que pendant que nous étions encore au conclave, les journalistes avaient l’information et en ont parlé.
Les travaux de cette dernière séance ont été plus fructueux. Et la bonne ambiance qui a prévalu est en contraste avec ce que j’entends. Clash il y a eu ou pas. Oui, mais on a vite dépassé ça et nous avons travaillé. C’est le nouveau visage de notre opposition, et je prie que ça dure.
L’humanité s’est construite sur les obstacles.

Conclusion : l’opposition discute pour s’entendre ! Si l’opposition ne discute pas de la candidature unique, c’est qu’elle ira vraisemblablement en rangs dispersés à la présidentielle. D’ailleurs Jean-Pierre Fabre, le « candidat naturel » ne s’y trompe : il fait des tournées dans les différentes localités pour tâter le pouls des populations.

En privé, un trotskyste célèbre de la place confie ironiquement que Jean-Pierre Fabre ne pourra pas faire l’affaire, mais « là où il est, il se voit déjà président en telle sorte qu’il est difficile de lui faire mener une réflexion pragmatique ».

2450 Vues totales 4 Vues ce jour
(Visited 28 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter