L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

L’opposition en conclave ne discute pas encore de la candidature unique

Gerry Taama

Posture médiatique ou vérité politique, en tout cas un post  sur la page Facebook de Gerry Taama, le président du NET, annonce une information surprenante : l’opposition en conclave n’a pas encore abordé le sujet cardinal de la candidature unique à la présidentielle 2015.

La question de candidature unique n’est pas encore évoquée dans les discussions du conclave, écrit-il.

L’opposition continue à discuter des questions de réformes institutionnelle et constitutionnelle et même de questions programmatiques si elles gagnent les élections.

Une situation tout de même surprenante à sept mois de la présidentielle alors que le parti au pouvoir, UNIR, fait une précampagne intense sur le terrain. Les ministres, les députés, et les officiels UNIR, sont quasi permanents dans les différentes localités du pays.

Faure Gnassingbé déjà en campagne 

La ministre du développement à la base, Mme Victoire Dogbe-Tomegah, cheville ouvrière du gouvernement, a entamé depuis des mois un parcours de combattant avec son produit, le Fonds national de la finance inclusive (FNFI),  distribue des liquidités à tout-va sur l’ensemble des territoires. L’opposition peut très bien décrier ces aides destinées  aux activités génératrices des femmes, mais il est incontestable que les 30 mille FCFA remboursables en six mois, sont appréciées des milliers de  personnes touchées. Dans un pays où le taux de pauvreté atteint plus de  60% sur le plan national et 90 % dans la Région de la Savane, avec un pic de 96% dans le Kpendjal, ces sommes soulagent un tantinet la misère. Car, la misère est avant tout une question de perception, et un forage,  des houes, des machettes, et une petite aide, constituent des sparadraps-en trompe-l’œil, certes-  sur des brûlures pas prêtes à s’éteindre.

FNFI

Unir est en campagne pour son champion. Il suffit d’aller faire un tour sur le blog d’Anaté Kouméalo, la ministre de la Communication et de la Formation civique.  Cette experte en communication ne se cache même pas. Sur son blog, elle écrit « Les prémices du mois du civisme », un prétexte pour distribuer des « dons », en fait des kits scolaires et des ordinateurs, le tout sur fond de manifestations avec des groupes folkloriques et des femmes habillées de pieds en cape aux couleurs d’UNIR.

En prélude à une grande tournée nationale que j’entends mener dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de la formation civique et d’éducation à la citoyenneté, j’ai entamé hier une  tournée de sensibilisation dans quelques localités du Togo.  L’expérience de cette phase pilote, me permet de mieux m’imprégner des problèmes spécifiques d’incivisme que les populations vivent au quotidien.  A cet effet, 17 cantons sont sélectionnés pour cette première phase.

Hier, j’étais à Kouméa. Au cours de cette rencontre d’échanges avec les populations sur le rôle de la culture dans l’éducation citoyenne, j’ai insisté sur l’urgence pour les populations de se réapproprier des valeurs traditionnelles telles que la tolérance, la solidarité, le patriotisme, le respect de la chose publique, l’altruisme, le respect de l’autre …
C’était aussi pour moi l’occasion d’explorer, avec les populations locales les pistes devant les conduire à une autonomisation financière, gage d’un développement endogène. J’ai par ailleurs encouragé les élèves de ce canton à privilégier le travail et à développer la culture de l’excellence. A cet effet, j’ai offert des kits aux meilleurs élèves et du matériel informatique devant permettre aux populations de cette communauté de disposer d’un cyber Café.
J’ai eu plaisir à écouter les étudiants de la localité au cours d’une séance restreinte. J’ai échangé avec eux sur leurs inquiétudes face à la problématique du chômage et la nécessité pour eux de prendre des initiatives entrepreneuriales, conscients de  leur rôle important dans le développement local, écrit Mme Anaté Kouméalo.

Dont acte.

Guéguerres pendant le conclave

Pendant ce temps, le conclave de l’opposition s’occupe à des vétilles. Gerry Taama le dit sans ambages. Et le Secrétaire national à la communication de l’ANC, Eric Dupuy ne s’en cache pas:

L’objectif de ce conclave n’est pas à mon avis la recherche de candidature unique qui est aujourd’hui un mal nécessaire pour les Togolais. Les réformes font partie d’abord du cheval de bataille, affirme-t-il sur Radio Victoire FM.

Mieux, le conclave devait permettre d’aplanir les différends entre les deux regroupements de l’opposition.

meetint cst aec

Une opération de raccommodage qui ne se passe pas sans heurts. On en arriverait même aux mains. Des suspicions poussent partout comme des champignons. La semaine dernière, le trublion Abass Kaboua, président de l’énigmatique Mouvement des républicains centristes (MRC), aurait eu un clash avec Jean Kissi. L’agitateur-président du MRC soupçonne le Secrétaire général du CAR de rouler non pour son président Me Dodji Apevon, candidat contesté de la coalition Arc-en-ciel, mais en filigrane pour Me Yawovi Agboyibo, le rusé bélier de Kouvé, qui aurait tout de même d’handicapants ennuis de prostate.

C’est cette chaude empoignade au conclave que Gerry Taama, le plus geek des hommes politiques togolais, dément. Mais le geek-président est un as de la communication. Malgré sa finasserie pour effacer toute trace de heurts dans les discussions, on a fini par comprendre que tout n’est pas lisse :

Deux petites précisions. La première est que personne n’est venu aux mains lors du conclave. Personne ne pouvait même le faire, car ceux qui prétendument ont eu un clash étaient séparés par deux tables dans un dispositif en U où le CST et l’AEC sont en face à face.
La seconde est que jamais il n’a été question de soutien à un candidat ou un autre. La question de candidature unique n’est pas encore évoquée dans les discussions du conclave. Point.
Par contre, tout ce qui se dit au conclave reste au conclave. J’ai été particulièrement outré de découvrir que pendant que nous étions encore au conclave, les journalistes avaient l’information et en ont parlé.
Les travaux de cette dernière séance ont été plus fructueux. Et la bonne ambiance qui a prévalu est en contraste avec ce que j’entends. Clash il y a eu ou pas. Oui, mais on a vite dépassé ça et nous avons travaillé. C’est le nouveau visage de notre opposition, et je prie que ça dure.
L’humanité s’est construite sur les obstacles.

Conclusion : l’opposition discute pour s’entendre ! Si l’opposition ne discute pas de la candidature unique, c’est qu’elle ira vraisemblablement en rangs dispersés à la présidentielle. D’ailleurs Jean-Pierre Fabre, le « candidat naturel » ne s’y trompe : il fait des tournées dans les différentes localités pour tâter le pouls des populations.

En privé, un trotskyste célèbre de la place confie ironiquement que Jean-Pierre Fabre ne pourra pas faire l’affaire, mais « là où il est, il se voit déjà président en telle sorte qu’il est difficile de lui faire mener une réflexion pragmatique ».

2328 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 28 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter