Le CST en conférence de presse ce mercredi pour éclaircir sa position sur la CENI et le conclave

Me Zeus Ajavon, coordonnateur du CST

Le Collectif Sauvons Le Togo organise demain mercredi une conférence de presse pour éclaircir ses positions sur le processus électoral et sur le conclave en cours avec la Coalition Arc-en-ciel.

La CENI a commencé certaines opérations rentrant dans le cadre de la révision des listes électorales, comme les formations des formateurs et des opérateurs de saisie. Mais l’ANC conteste, à travers son représentant à la CENI, Edem Atantsi, conteste le fonctionnement de l’administration électorale, qui sera sans budget et dépendrait directement du ministère en charge de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales. Selon Eric Dupuy, Secrétaire national à la communication de l’ANC, le ministre Gilbert Bawara piloterait en personne la CENI, au mépris des textes relatifs à l’indépendance de  cette institution et à son autonomie financière.

Me Zeus Ajavon, coordonnateur du CST
Me Zeus Ajavon, coordonnateur du CST

Le CST devra également donner un éclairage sur les discussions inter-opposition quant à la candidature unique. Il y a beaucoup de zones d’ombre sur cette question. Selon certaines indiscrétions, la question de la candidature unique ne serait pas encore abordée. Peut-être ne serait-elle-même pas à l’ordre du jour.

Le sujet prête à controverse depuis un certain moment. Alors que l’on croyait Me Dodji Apevon serait le candidat de la coalition Arc-en-ciel à la candidature unique de l’opposition, M. Jean Kissi, secrétaire exécutif dudit regroupement, déclare que l’actuel président du CAR est plutôt candidat à la présidentielle 2015 au titre de la Coalition. Ce qui divise la coalition Arc-en-ciel.

Quant au CST, il faudrait attendre peut-être le congrès d’investiture de l’ANC, mais d’ores et déjà, il est clair que Jean-Pierre Fabre, « chef de file de l’opposition »,  est son candidat.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article