Ebola: l’épidémie gagne du terrain en Afrique de l’Ouest

Virus-Ebola-deploiement-d-une-equipe-ERU-en-Guinee_slideshowAprès la Guinée, la Sierra Leone et le Libéria, l’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola menace d’autres pays de la sous-région. Plusieurs pays prennent des mesures pour se préserver. Les derniers développements d’un mal qui rend les Etats impuissants.

Dimanche 27 Juillet: la Sierra Leone a confirmé un premier cas de fièvre Ebola mortel, à Freetown la capitale du pays. Selon l’OMS, la Sierra Leone est devenu l’épicentre de l’épidémie qui a commencé au mois de mars et a fait plus de 660 morts.

Le Liberia annoncé le dimanche 27 Juillet le décès du Dr Samuel Brisbane, un médecin libérien qui était infecté par le virus Ebola. Le Dr. Samuel Brisbane est le premier médecin libérien à mourir dans l’épidémie, qui selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait 129 morts dans ce pays.

Le Nigeria a enregistré la mort par Ebola d’un ressortissant Libérien à Lagos, la capitale. Les autorités ont indiqué que la victime faisait l’objet de suivi médical. Elle aurait transité par l’aéroport de Lomé (Togo).

Pour préserver sa population des contaminations du virus Ebola, la Côte d’Ivoire a refoulé la semaine dernière plus de 300 réfugiés qui tentaient de rentrer dans le pays.

En fonction de l’évolution de l’épidémie, les Etats réagissent au cas par cas. Il n’existe pas de politique régionale pour faire face au fléau. Les mesures de protectionnisme et le repli sur soi ne sont pas suffisants pour freiner l’expansion de l’Ebola.

K.A.

 

Avatar
About Rédaction Le Temps 781 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Be the first to comment

Votre commentaire sur cet article