L’actualité vue par Le Temps du Togo

Angola : Filomeno dos Santos incarcéré pour corruption

Le fils de l'ex-président angolais Jose Eduardo dos Santos, Jose…

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Présidentielles 2015 : Patrick Lawson en appelle au rassemblement de l’opposition

Le 1er vice-président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Patrick Lawson appelle au rassemblement de l’opposition en vue de la présidentielle 2015. Pour le bras droit de Jean-Pierre Fabre, le rassemblement apparaît désormais comme  « seule solution » après le rejet du projet de loi portant réforme constitutionnelle par la majorité UNIR au parlement.

  Il reste une seule solution pour l’opposition. Après le rejet du projet de loi relatif aux réformes constitutionnelles le  30 juin dernier par l’Assemblée nationale, c’est d’être ensemble aux prochaines échéances électorales pour gagner le pouvoir à la présidentielle de 2015, a déclaré le premier vice-président ANC lors de son intervention lundi sur Radio Victoire FM.

 Le rassemblement ou l’union de l’opposition est un fantasme de la classe politique togolaise. Tout le monde en parle sans dire exactement quelle forme doit revêtir ce rassemblement.  Le vice-président de l’ANC lui verrait plutôt d’un bon œil le rassemblement de l’opposition sénégalaise à l’origine de la victoire de l’actuel président Macky Sall.

 Quand le peuple se réunit derrière les hommes et les femmes, le peuple-là est invincible. Nous sommes sûrs que si avant cette intersession, nous arrivons à aplanir tous nos problèmes comme nous l’avons commencé, nous irons à ces élections unis et même avec ces lois scélérates, nous gagnerons comme Macky Sall l’a fait au Sénégal, indique M. Lawson.
Patrick Lawson, vice-président de l'Alliance nationale pour le changement

Patrick Lawson-Banku,  1er vice-président de l’Alliance nationale pour le changement

 Au début du processus démocratique en 1990, l’opposition s’était rassemblée en un Collectif de l’opposition démocratique (COD) dont on a eu, au gré des circonstances, deux variantes, COD I et COD II. Mais un collectif a tendance à s’exprimer de manière plurielle sinon cacophonique à l’approche des présidentielles, et donne souvent libre cours à l’expression des vocations et le combat des égos.

En 2005, suite au décès du général Gnassingbé Eyadema et au coup d’Etat perpétré par son fils Faure, grâce à un quarteron d’officiers supérieurs de l’armée, l’opposition a pu s’unir pour présenter un candidat unique. En réalité un candidat par défaut, un vieillard, dépourvu de la force physique et des ressources politiques pour revendiquer « sa victoire ».

candidature unique crédible

A l’approche de la présidentielle 2015, le journaliste et homme politique, Fulbert Attisso a, quant à lui, dans un Appel des patriotes, demandé l’union de l’opposition  derrière une candidature unique.

Pour ce faire, ce journaliste maoïste et certains leaders d’opinion souhaitent la création d’une coalition des forces de l’alternance composée de l’union des partis de l’opposition, de toutes les forces, de l’intérieur et au sein de la diaspora, revendiquant un changement de système au Togo.  Cet appel va au-delà des clivages politiques en demandant également aux déçus du pouvoir UNIR de rejoindre la ligne du changement.

Cet appel assez objectif a une vision programmatique pour la conquête et la gestion du pouvoir. Et il indique la nécessité d’une candidature unique dont le choix devra prendre en compte le contexte politique, les critères de compétence et la capacité de celui-ci à rassembler et à rassurer toutes les forces hostiles à l’alternance dans le pays.

 Ce que ne dit pas ouvertement M Patrick Lawson, c’est le refus de son parti d’une telle coalition des forces de l’alternance derrière une candidature choisie selon des critères objectifs. L’ANC se considérant comme le parti dominant de l’opposition, voudrait sans le dire, que le seul candidat possible puisse être son président national.

 Une situation que n’acceptent pas les autres composantes de l’opposition et qui pourrait mettre en échec le rêve d’une candidature unique, pourtant l’alternative la plus crédible.

Après le rejet du projet de loi portant réforme constitutionnelle, c’est l’actuelle constitution modifiée en 2002 qui prévaut. Elle dispose notamment d’un scrutin uninominal à un seul tour. Une situation qui n’est pas du tout favorable à l’opposition si elle y va en rangs dispersés.

Pour le moment, l’opposition, assez éparse, s’est regroupée autour de deux rassemblements: le Collectif Sauvons le Togo dont la cheville ouvrière et le fer de lance est l’ANC (19 députés à l’Assemblée nationale), et la Coalition Arc-en-ciel (6 députés). Mais il y a d’autres partis, qui sont en marge de ses alliances circonstancielles, dont le but avoué est le départ de Faure Gnassingbé. Jusqu’à présent les deux coalitions se sont distinguées par une absence de projet de société.

2223 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 88 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter