Bénin/Togo : créaction d’une autorité de Bassin du Mono pour la gestion des resources en eau

Les autorités politiques béninoises et togolaises ont décidé de mettre en place une Autorité de Bassin du Mono en vue de la gestion intégrée des sources d’eau du fleuve mono, a-t-on appris lundi de sources officielles à Cotonou.

« L’Autorité du Bassin du Mono est mandatée pour promouvoir la concertation permanente pour le développement durable des ressources en eau du Bassin, en vue d’une répartition équitable des bénéfices attendus afin de réduire substantiellement la pauvreté et d’assurer une meilleure intégration socio-économique », a confié à Xinhua le directeur adjoint de l’eau au ministère béninois en charge des mines, Victor Yoki.

Le Bassin du Mono, a-t-il expliqué, s’étend sur une superficie de 24.300 km2 dont 21.300 km2 au Togo et 3.000 km2 au Bénin.

« Le Bassin du Mono est la principale source d’eau pour une population estimée à trois millions de personnes au Bénin et au Togo. Cette population pourrait atteindre cinq millions d’âmes d’ ici 2020 », a-t-il souligné.

Mais malheureusement, a-t-il déploré, les ressources du Bassin du Mono sont soumises non seulement à une inégale répartition spatio-temporelle, mais aussi aux effets des changements climatiques et des inondations.

« Compte tenu de ces effets néfastes, les populations vivant aux abords de ces eaux, dont celle du fleuve Mono, ne jouissent pas pleinement des avantages dont regorgent le Bassin du Mono », a-t-il indiqué.

Face à cette situation, a-t-il ajouté, la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a décidé d’appuyer le Bénin et le Togo pour la mise en place de l’Autorité du Bénin du Mono.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article