Primature : Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan au rapport

Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan, le facilitateur du dialogue politique, a remis son rapport au Premier Arthème Ahoomey-Zunu ce 4 mai.

Fidèle à son langage diplomatique, le prélat d’Atakpamé s’est attaché à résumer la situation de façon laconique:

Je suis venu remettre au Premier ministre le rapport sanctionnant le dialogue que nous venons de clôturer. Il est normal qu’aux termes de ces travaux, je vienne le rencontrer pour lui remettre le document attendu et lui faire part des conclusions auxquelles nous sommes parvenus.

Le rapport précise bien les points sur lesquels il y a eu accord et établit également les points sur lesquels il n’y a pas eu accord.

BARRIGAH LOME

En réalité, le dialogue a abouti à échec, l’opposition et le pouvoir ne se sont pas entendus sur les points principaux. L’opposition voulait négocier avec le pouvoir, qui n’a envoyé que des députés de son parti UNIR, lesquels n’avaient pas apparemment voix au chapitre pour se prononcer sur les questions de réformes institutionnelles et constitutionnelles recommandées par l’Accord politique global d’août 2006.

 

Soyez le premier à commenter

Vos commentaires sur l'article