Mondial 2014: Falcao déclare forfait!

La star colombienne Radamel Falcao insuffisamment remise de sa blessure au genou, contractée en janvier dernier avec Monaco, en Coupe de France, a préféré déclarer forfait pour le Mondial brésilien.img-falcao-1370009696_620_400_crop_articles-170089

Le peuple colombien y aura cru jusqu’au bout. Pourtant la nouvelle vient de tomber, leur messie ne disputera pas la Coupe du monde au Brésil. Victime d’une rupture des ligaments croisés le 22 janvier dernier à l’occasion des 16ème de finale de Coupe de France, face au club de Chasselay (0-3), le goleador de 28 ans avait entamé une course contre-la-montre pour revenir à temps. Le sélectionneur argentin de la Tricolor, José Pekerman, vient tout juste de l’a annoncé en conférence de presse : « Ce n’est pas une bonne nuit. C’est le jour le plus triste depuis que je suis à la tête de la sélection. C’est avec une immense douleur que je dois vous informer que Falcao, Luis Perea et Muriel ne seront pas des notres à la Coupe du Monde. »
Pourtant « El Tigre » avait repris l’entraînement depuis une semaine avec l’ensemble de la sélection colombienne. La rumeur circulait depuis quelques jours mais aucun supporter colombien ne voulait y croire. Hélas, la nouvelle est désormais officielle.

Falcao : « Pas réaliser ce rêve est difficile »

Diminué à cours de jeu et de condition physique, le Monégasque a préféré se retirer et laisser sa place à un coéquipier, qui lui, serait à son maximum. C’est ce qu’à sagement déclaré Falcao, en conférence de presse au côté de son sélectionneur : « Aujourd’hui, je suis en bonne condition physique, mais encore une fois je ne voulais pas prendre la place d’un camarade à 100%, ou faire quelque chose contre ma santé. Je pense que c’est la chose la plus sensée que je puisse faire. »
Obnubilé par son rêve de disputer enfin sa première Coupe du monde, le Colombien avait entamé tambour battant sa rééducation, au point même d’étonner les médecins. El Tigre aura tout tenté pour y parvenir et rassurer ses supporters. En vain !
Touché en conférence de presse, il a eu une pensée pour son pays : « L’affection de la Colombie a maintenu en vie mon rêve, m’a poussé à donner mon maximum, mais il ne serait pas correct de prendre la place d’un coéquipier à 100%. » Falcao s’était lancé dans un défi impossible, le délai imparti était bien trop juste. Déçu de voir son rêve s’écrouler, le Monégasque a tenu à souligner qu’il soutiendrait ses coéquipiers : « J’ai eu la chance de jouer presque tous les tournois. Pas réaliser ce rêve (participer à la Coupe du monde) est un peu difficile. On va soutenir à distance nos coéquipiers. (…) Sans aucun doute, nous avons une grande sélection que nous devons supporter. » Un message pour le pays ? « Continuez d’y croire. »

José Pekerman doit par conséquent se passer de son atout offensif numéro 1 pour espérer s’extirper de la poule C composée de la Côte d’Ivoire, du Japon et de la Grèce. Falcao rejoint Walcott, Montolivo, Van der Vaart et Strootman à l’infirmerie des grands absents de ce Mondial 2014.

Source: Coupedumonde2014.net

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 837 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire