L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Niger : Le Jeu dangereux du pouvoir et de l’opposition

Au Niger, depuis l’ouverture démocratique du début des années 90, les alliances politiques durent rarement plus de deux années. La coalition ayant porté au pouvoir le président Mahamadou Issoufou en 2011 n’a pas dérogé à cette règle.

La rupture est consommée entre le président de l’Assemblée Nationale, Hama Amadou, leader de MODEN Lumana et son ancien allié Mahamadou Issoufou. Le parti au pouvoir et ses alliés ont décidé de retirer le perchoir de l’Assemblée à l’ancien Premier ministre de Mamadou Tandja qui avait connu la déchéance et la misère sous celui qui avait été déposé par un coup d’Etat après avoir tenté de s’arroger un troisième mandat à la tête du Niger. Hama est connu pour être un fin politique. Arrivé troisième à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle organisée par la junte militaire du général Djibo, le Président du MODEN, par ailleurs ex-leader du MNSD Nassara avait soutenu Issoufou alors leader de l’opposition.

Hama Amadou, Président de l'Assemblée et principale cible du pouvoir

Hama Amadou, Président de l’Assemblée et principale cible du pouvoir

A présent les anciens frères ennemis de la famille Nassara se sont réconciliés et veulent en découdre avec le président. Le renouvellement du bureau de l’Assemblée fut le prétexte pour que les partis nigériens ressortent la hache de guerre. Manifestations de rue, agressions armées contre les domiciles d’hommes politiques, arrestation d’opposants, la tension à Niamey est au comble et les observateurs de la scène politique nigérienne craignent le pire.

Le chef de file de l’opposition nigérienne a appelé vendredi à une « marche pacifique de protestation » contre le président.

« Trop c’est trop », s’est indigné Seïni Oumarou,  chef de file de l’opposition nigérienne, qui a exhorté militants et citoyens « à sortir massivement » dimanche « pour une marche pacifique de protestation » afin d' »exiger du président Mahamadou Issoufou le respect strict de la Constitution ».

« Depuis 48 heures, le régime densifie la violence d’Etat en passant à un stade inadmissible dans les abus », a déclaré Oumarou, président du Mouvement national pour la société de développement (MNSD), l’ex-parti au pouvoir battu par M. Issoufou à la présidentielle de 2011.

Le gouvernement obstrue les libertés publiques

Le gouvernement a décidé d’interdire la marche de l’opposition. Le ministre de l’Intérieur Hassoumi Massaoudou est sorti de sa réserve pour condamner les étudiants et l’opposition qui, selon lui, a planifié et exécuté des campagnes de « terreur » dans la ville de Niamey dans le seul but de créer un pourrissement de la situation politique au Niger. Le gouvernement justifie l’interdiction par le « risque d’infiltration de la marche par des terroristes ».

La situation fait craindre des tentions politiques dans le pays, à moins de deux ans de la prochaine élection présidentielle. Selon le ministre de l’intérieur, les personnes arrêtées projetaient de perpétrer un putsch. Elles appelaient à la violence depuis plusieurs mois.

Tous ou presque seraient issus du MODEN, le mouvement démocratique nigérien, le parti de l’actuel président de l’Assemblée nationale, et ancien allié du pouvoir, Hama Amadou. Le fils ainé de Hama Amadou, lsmaël Hama Amadou, figure parmi les personnes arrêtées.

Le risque militaire

Au Niger, depuis une vingtaine d’années, l’armée intervient par un coup d’Etat, chaque fois que les civils se disputent le pouvoir. Trois coups d’Etat ont déjà émaillé la vie politique de ce pays depuis l’ouverture du processus de démocratisation.

Les mésententes actuelles pourraient conduire au même dénouement si les institutions du pays et les acteurs politiques ne parviennent pas à vite calmer la situation.

K. Agboglati

2070 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 29 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter