Mondial FIFA 2014: Analyse du Groupe A du Cameroun

L’histoire en faveur du Brésil

Le Temps vous propose l’analyse des différents groupes dans lesquels évolueront les équipes africaines, lors de la coupe du monde FIFA Brésil 2014.

Les supporters qui seront à São Paulo, Fortaleza et Brasília pour soutenir le Brésil dans la phase de groupes de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ verront les joueurs de Luiz Felipe Scolari affronter des adversaires qui, historiquement, leur ont toujours bien réussi, non cependant sans quelques difficultés.

Toutes les rencontres du Brésil dans cette phase de groupes auront des airs de déjà vu en Coupe du Monde. Le match d’ouverture opposera le Brésil à la Croatie, qui avait déjà été le premier adversaire de la Seleção à Allemagne 2006. À cette occasion, Kaká avait donné la victoire aux Sud-Américains. Le précédent contre le Cameroun avait été favorable aux quintuples champions du monde. À cette occasion, à États-Unis 1994, des buts de Romário, Bebeto et Márcio Santos leur avait permis de s’imposer 3:0 et de se qualifier pour les huitièmes de finale dès la deuxième journée, dans un tournoi au terme duquel Dunga avait soulevé le trophée. À Brésil 2014, le pays organisateur affrontera le Mexique pour la quatrième fois dans l’épreuve suprême. Le bilan à ce jour est de trois victoires brésiliennes, avec 11 buts marqués et aucun encaissé. Après la dernière confrontation entre les deux équipes, en 1962, la Seleção avait également fini par être championne du monde.

Brazil team
L’équipe du Brésil part avec les faveurs des pronostics

Pour ce qui est des Mexicains, il faut quand même mentionner plus récemment une série de défaites frustrantes pour le Brésil dans les rencontres décisives En finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA 1999, du Tournoi Olympique de Football, Londres 2012 et des éditions 1996 à 2003 de la Gold Cup de la CONCACAF, El Tri a toujours pris le meilleur sur la sélection brésilienne. Dans les catégories de jeunes, le Mexique a là aussi pris l’habitude de dominer le Brésil, comme par exemple en finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Pérou 2005 et, plus récemment, en quart de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Émirats Arabes Unis 2013, en octobre dernier.

Les équipes
Les quatre équipes restent sur des performances récentes bien différentes. Alors que le Brésil a été regonflé à bloc par son triomphe dans la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013, le Mexique a traversé une zone de turbulences avant de se qualifier in extremis pour la Coupe du Monde 2014. Les Aztèques ont changé d’entraîneur deux fois en trois mois avant l’arrivée aux commandes de Miguel Herrera. Après avoir été à quelques minutes de l’élimination dans les qualifications de la CONCACAF, El Tri a validé son billet pour le Brésil en barrage intercontinental. Scénario identique pour la Croatie de Niko Kovac qui, après avoir concédé le nul 0:0 en barrage aller, s’est qualifiée en l’emportant à Zagreb. Le Cameroun a été plus convaincant dans le tournoi préliminaire de la zone Afrique. Accrochés en Tunisie (0:0), les Lions indomptables se sont qualifiés en l’emportant 4:1 à domicile.

Le Cameroun doit confirmer ses exploits passés
Le Cameroun doit confirmer ses exploits passés

Les joueurs à suivre
Neymar (BRA), Fred (BRA), Thiago Silva (BRA), Oribe Peralta (MEX), Raúl Jimenez (MEX), Samuel Eto’o (CMR), Alexandre Song (CMR), Mario Mandzukic (CRO) et Luka Modric (CRO).

L’affiche
Mexique-Croatie : le Brésil faisant figure de grand favori dans ce Groupe A, le match de la dernière journée entre le Mexique et la Croatie, le 23 juin à Recife, a toutes les chances d’être décisif pour l’attribution de la deuxième place qualificative de la poule pour les huitièmes de finale. Cette confrontation opposera deux équipes qui ont beaucoup souffert pendant les qualifications, changements d’entraîneurs à l’appui, et ont comme point commun de pratiquer généralement un football offensif basé sur la possession et la circulation du ballon.

Dans le rétro
Brésil 1:0 Croatie, 13 juin 2006, Berlin
Championne du monde en titre, la Seleção abordait ce match à l’Olympiastadion avec la ferme intention de défendre son trophée. Dans un match équilibré, c’est le talent de Kaká qui a fait la différence. Le milieu offensif inscrit l’unique but de la partie sur une belle frappe à la 44ème minute. L’actuel sélectionneur de la Croatie, Niko Kovac, ne garde pas un bon souvenir de ce match, qu’il avait quitté sur blessure en première période.

[socialpoll id= »2202282″]

Le saviez-vous ?
Depuis la Coupe du Monde de la FIFA 1982 en Espagne, le Brésil a toujours validé son billet pour le deuxième tour au terme des deux premières journées. La dernière fois où il a dû attendre jusqu’à la troisième et ultime journée de la phase de groupes pour se qualifier remonte à Argentine 1978, lorsqu’il avait battu l’Autriche grâce à un but de Roberto Dinamite, synonyme de qualification.

La stat
38
 – C’est le nombre de confrontations entre le Brésil et le Mexique. Le bilan est actuellement de 22 victoires pour la Seleção et six matches nuls. Les Aztèques, de leur côté, ont marqué 36 buts et en ont encaissé 71. Mais cet écart ne reflète pas l’historique récent entre les deux équipes. Au cours des huit dernières rencontres, chaque équipe s’est imposée à quatre reprises.

Le Temps, avec FIFA.com

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article