L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Akébou: Conflit foncier entre autochtones et allogènes

Les localités de Yalla et de Gbendé, dans la préfecture de l’Akébou et à une vingtaine de km au nord-ouest de Kougnohou, sont-elles désormais animées entre elles par l’esprit de haine ? A en croire les dernières dépêches venant de cette préfecture qui l’est devenue seulement en 2009, des différends à la rigueur irréconciliables opposent les populations dites autochtones (Akébou) et celles dites allogènes (essentiellement kabyè) sur les contrats d’exploitation des terres du milieu.

Les deux communautés sont liées par des contrats respectivement entre propriétaires terriens et métayers. Les autochtones exigent unilatéralement de la revue de ces contrats alors que les allogènes opposent la thèse que ces contrats sont tacitement reconductibles et séculaires. Les contrats avaient été signés par les parents des fils d’aujourd’hui. Le différend ne date pas d’aujourd’hui et ce dans toute la région des Plateaux où la question allogène/autochtone existe. Dans les années 90, au plus fort des revendications des libertés, des communautés avaient été amenées aux affrontements violents et aux renvois et déplacements des populations entières. De nouveaux villages ont été créés par le déplacés. Cette haine revient apparemment au galop et commence par la préfecture de l’Akébou.

Groupe de villageois dans l'Akébou

Groupe de villageois dans l’Akébou

Les autorités tentent de la circonscrire, à travers l’approche du Préfet de l’Akébou, Yovo Koffi-Kuma qui a présidé une réunion de resserrement de liens entre les autochtones des cantons de Yalla et de Gbéndé et leurs hôtes Kabyè. Ici les assises ont été consacrées à l’examen des problèmes socio-culturels et à la non application des contrats d’exploitation qui perturbent la coexistence pacifique entre ces deux communautés. Il est question aujourd’hui d’appeler les principes de bases et les règles qui unissent deux communautés mais aussi comment humaniser les relations sociales afin de les assainir.

Les questions foncières sont à l’origine de ces conflits. La Commission Vérité-Justice-Réconciliation (CVJR) en a fait un gros morceau dans ses recommandations. Les Akébou reprochent aux kabyè de ne pas respecter les termes de contrats et de partage des ressources issues de l’exploitation des sols comme cela se faisait au temps des premiers allogènes et leurs « patrons » Devant le Préfet les parties ont passé en revue des comportements qui enveniment la vie harmonieuse dans la localité. La préfecture de l’Akébou est aussi confrontée à des problèmes fonciers à sa frontière avec la préfecture de Blitta.

En tout cas le pays est en train de s’encrer dans la démocratie qui promeut les valeurs citoyennes, républicaines éprises de respect de l’autorité et de la loi ; entre la fierté et l’arrogance il n’y a pas de choix à faire si l’on veut réellement participer au développement de sa localité.

Colombo

2011 Vues totales 6 Vues ce jour
(Visited 72 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter