L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Editorial: Compromis politique

La seule chose à laquelle les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale peuvent parvenir dans le dialogue actuel, c’est sans doute un compromis politique sur les conditions souhaitées en vue du partage et de la gestion des affaires publiques du Togo, aujourd’hui. La pertinence de la démarche tient à cela par-delà toute question de légitimité et de représentativité. L’histoire retiendra qu’il en fut ainsi : en mai 2014, des formations politiques jouissant des prérogatives à elles dévolues du fait de leur participation à la représentation nationale, se sont engagées pour des réformes politiques. Cela relève de la vie des Nations, dans un processus politique où les rapports de forces induisent une véritable dynamique. La situation est quasiment normale, dans le contexte intrinsèque du Togo, même si à certains égards elle dénote d’une certaine accidentalité.
À la différence de la Tunisie qui, à la suite de sa révolution (les Tunisiens sont les pionniers des printemps arabes) ont mis en place une assemblée constituante pour régler les questions constitutionnelles et institutionnelles, le Togo, dans son processus démocratique a inventé la méthode de dialogues perlés. Le présent innove seulement par les avatars qui ont droit de citer dans la gouvernance à la Faure Gnassingbé.
Si on n’en est venu là, c’est par la force des choses. Le chef de l’Etat actuel n’a pas voulu de grandes négociations comme il y en eut par le passé. Il a préféré un conclave regroupant des formations politiques qui revendiquent – de bon droit – une certaine légitimité populaire dévolue par voie d’élections. Mais ce sont les partis politiques ayant reçu l’onction populaire qui ont le droit d’y participer ; et on a vu que certaines délégations (celle du CAR par exemple qui inclut Mme Adjamagbo-Johnson de la CDPA) ont pris la couleur de leur coalition. Soit ! Zeus Ajavon a tenté le coup avec ANC, mais la mayonnaise n’a pas pris. Le coordonnateur du CST a le don de ne pas avoir autant d’amis parmi les parties.
Le produit attendu de la rencontre est un compromis dont les parties prenantes seront comptables, presque indéfiniment. Mais le prochain accord serait- il opposable aux autres acteurs politiques qui n’ont pas participé aux négociations? Bien sûr! devrait-on répondre. Il est de l’ordre des choses que les acteurs engagés dans les institutions d’une période donnée  soient les géniteurs des réformes y relatives, qui s’appliquent à tout le monde. C’est là où l’option de l’Assemblée nationale semble avoir du sens. Le législatif pourrait donner force de loi aux réformes qui l’exigeront.
Nous sommes en République! (en tenant juste compte du décorum) et la dynamique devrait rassurer ceux qui n’ont pas été invités à la table de ce dialogue. Il faut seulement espérer que les rapports de forces dans le futur, permettront de changer de cap, là et au moment où il faudra.
K. Agboglati
2059 Vues totales 6 Vues ce jour
(Visited 10 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter