La Communauté internationale encourage le dialogue politique togolais

Par le passé, ces institutions internationales avaient joué des rôles variables dans les multiples tentatives destinées à assurer l’ancrage démocratique au Togo. Elles ne sont pas impliquées directement dans le processus actuel de dialogue politique. Mais les Nations Unies et les principales chancelleries internationales au Togo ont tenu à donner leur opinion sur les négociations.Barigah

La représentation du Système des Nations Unies et les chancelleries occidentales accréditées au Togo réunies au sein du “Groupe des 5” ont exhorté les parties prenantes au dialogue politique en cours depuis plus d’une semaine à poser les jalons de réformes politiques susceptibles d’apaiser la vie politique, selon un communiqué publié lundi.

“Le Groupe des 5 encourage le pouvoir et l’opposition à tout faire pour aboutir à un consensus sur les réformes nécessaires à l’apaisement politique et la démocratisation”, précise le communiqué cosigné par Mme Khardiato Lo N’Diaye, représentante du Système des Nations Unies au Togo, Berlanga Martinez, chef de la Délégation de l’Union Européenne, ainsi que les ambassadeurs français et allemand au Togo.

Les chefs du Groupe des 5 se félicitent de la reprise du dialogue et du recours à la facilitation de Mgr Nicodème Barrigah qui fait également l’unanimité dans l’opinion publique togolaise.

Cette prise de position des principaux partenaires du Togo est importante. Elle renforce d’une part le rôle que le prélat facilitateur est appelé à jouer et d’autre part, rappelle aux protagonistes que la communauté internationale suit ce qui se passe. Les réformes qui feront l’objet des conclusions du dialogue pourraient également trouver un début de soutien dans cet engagement. Les Nations Unies et les partenaires extérieurs ont l’habitude de financer l’organisation des élections au Togo, depuis l’ouverture politique.

Les discussions devraient prendre fin le 31 mai, mais les retards liés à des impératifs organisationnels font planer le doute sur la possibilité d’épuiser la totalité des douze points de l’agenda de ces pourparlers, relèvent des observateurs de la scène politique togolaise.

Le Temps avec CRI online

 

Avatar
About Rédaction Le Temps 828 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire