Port autonome de Lomé: 25 milliards de la Boad pour réhabiliter la voirie et les réseaux divers

Le Port autonome a reçu un prêt de 25 milliards CFA de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) dans le cadre de son projet de réhabilitation de la voirie interne et des réseaux divers du Port autonome de Lomé. Une convention de financement partiel a été signée dans la journée  par M. Christian Adovelande, Président de la BOAD et le contre-amiral Fogan Kodjo Adegnon, Directeur général du Port autonome de Lomé.

Les travaux consisteront à réhabiliter les voies et aires de circulation vétustes au sein du port, reconstruire le système d’assainissement, remettre en état et étendre le réseau d’adduction d’eau potable,  rénover le réseau de câbles électriques et téléphoniques, élargir les artères principales, les aires de stationnement, les couloirs d’entrée et de sortie. Ils contribueront ainsi à renforcer la compétitivité du Port de Lomé“, selon le communiqué.

Adegnon_Avolande

Ce prêt de 25 milliards de FCFA porte à 43 milliards de FCFA, le montant total des engagements de la BOAD au profit du Port Autonome de Lomé.

Le Port autonome de Lomé, seul port en eau profonde de la côte (15 mètres de profondeur), a l’ambition d’être le hub de l’Afrique occidentale et damer ainsi le pion à Abidjan, que le groupe Bolloré a érigé en port plus important de la  zone.

D’importants investissements, dont la construction d’un 3ème quai, sont en cours pour permettre au PAL d’atteindre ses ambitions.

Le Port de Lomé dessert le Burkina-Faso, son plus gros client,  le Mali et le Niger dont les importations et exportations représentent plus de 20% du volume des activités. De plus, le Port permet à certains navires de grande capacité de réaliser des opérations de transbordement qui représentent plus de 5% du volume global du trafic.

 

 

Avatar
About Komi Dovlovi 797 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire