L’actualité vue par Le Temps du Togo

Angola : Filomeno dos Santos incarcéré pour corruption

Le fils de l'ex-président angolais Jose Eduardo dos Santos, Jose…

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Economie : La croissance en Afrique accélère et rassure

Dans cet article consacré à la croissance sur le continent africain, le journal français Le Monde analyse les facteurs qui rendent possible la constance des pays africains dans le maintien de la bonne santé de leurs économies. Une belle analyse à partir de sources croisées.

Une proposition de la Rédaction

Les économies africaines ont fait preuve d’une « remarquable résilience » pendant et depuis la crise de 2009 jusqu’à aujourd’hui, même si l’atonie de l’activité mondiale a touché le continent. L’Afrique a ainsi connu en 2013 une croissance de 4 % en moyenne, supérieure de 1 point à celle du monde. Son produit intérieur brut (PIB) devrait accélérer à 4,8 % en 2014 et à 5,7 % en 2015 (5,2 % hors Libye) et retrouver alors ses niveaux d’avant 2008-2009, indique le rapport sur les Perspectives économiques en Afrique 2014 rendu public lundi 19 mai.

Ce document, lancé en 2002 par la Banque Africaine de développement (BafD), le centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), concerne pour la première fois les 54 pays du continent africain. Tout en insistant sur la capacité de ce dernier à faire face aux turbulences régionales et internationales, il n’écarte pas la possibilité d’un moindre dynamisme en cas de poursuite de l’atonie de l’économie mondiale.

infrastructure afrique

Les infrastructures constituent le grand défi pour le développement du continent noir

Il met également en lumière des divergences importantes d’un groupe de pays et d’une région à l’autre.
En Afrique subsaharienne, la croissance s’est établie à 5 % en 2013 et devrait atteindre 5,8 % en 2014. Si l’on exclut de cet ensemble l’Afrique du Sud, qui vient de céder sa place de première économie africaine au Nigeria, les prévisions sont respectivement de 6,1 % en 2014 et de 6,8 % en 2015.

EXPORTATIONS DE FER ET DE MINERAI

L’Afrique de l’Est et l’Afrique de l’Ouest, avec une croissance 2013 de 6 % ou plus, continuent de faire la course en tête, tandis que les pays à faible revenu s’en sortent mieux que les pays en développement d’Afrique du Nord et d’Afrique australe, la croissance ressortant à plus de 6 % dans le premier cas, contre moins de 3 % dans le second.
L’Afrique de l’Ouest est la zone la plus dynamique du continent avec une croissance de plus de 7 % en 2014 et 2015. La locomotive régionale est le Sierra Leone grâce à ses exportations de fer et de minerai.

Le rapport note aussi qu’au Nigeria, où le secteur pétrolier représente pourtant 37 % du PIB et 20 % des recettes de l’Etat, ce sont actuellement l’agriculture et les services (commerce, télécommunications etc.) qui tirent l’économie. L’Afrique de l’Est affiche de belles performances avec une croissance de l’ordre de 6 % en 2014 et 2015. Dans cette région, l’Ethiopie, l’Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie devraient même voir leur PIB progresser de 6,5 % à 7,5 % au cours de ces deux années.

La croissance ne fait pas qu’augmenter, elle se diversifie, ce qui est un élément positif de nature à permettre le passage à un véritable développement économique et social. Ces dernières années, le moteur principal de la croissance africaine a été la demande. La consommation s’est plutôt bien portée du fait des hausses de salaires, de l’augmentation constante des transferts monétaires en provenance des migrants mais aussi du recul de l’inflation (6,7 % en 2014 contre 9 % en 2013) dans de nombreux pays. Son fléchissement a été particulièrement marqué en Ethiopie (passant de plus de 20 % en 2013 à 7 % en 2014), en Tanzanie (de 16 % à 8 %) et en Ouganda (de 14 % à 5,5 %), en raison notamment de la baisse des prix alimentaires et de la stabilité des prix de l’énergie.

DES INVESTISSEURS ÉTRANGERS SÉDUITS

La croissance doit aussi beaucoup à la relance de l’investissement après vingt années de stagnation. « Avec la reprise de la croissance depuis dix ans et la remarquable résilience dont elle a fait preuve face aux chocs internationaux, l’Afrique séduit de plus en plus les investisseurs étrangers », souligne le rapport. Les investissements étrangers devraient atteindre le niveau record de 80 milliards de dollars (58 milliards d’euros) en 2014.

Côté offre, enfin, l’agriculture et les services ont été les locomotives de la croissance, très loin devant l’industrie manufacturière qui ne représente en moyenne que 10 % du PIB africain. A noter la place grandissante du tourisme dans l’économie continentale : les recettes qu’il procure ont progressé de 6% à 10 % l’an entre 2000 et 2012. L’Afrique a accueilli 53 millions de touristes en 2012. Elle devrait en accueillir 85 millions en 2030 et 134 millions en 2050, sous réserve, bien entendu, d’une certaine stabilité politique.

Claire Guélaud (Le Monde)

1171 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 21 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter