Un journaliste et sa famille agressés ce matin

Blaise Ayegnon, Directeur de publication de l’hebdomadaire « Œil d’Afrique », et sa famille ont été victimes d’une agression qui s’est produite ce matin à son domicile sis au quartier Kodjoviakopé, a annoncé l’Union des journalistes indépendants du Togo (UJIT). Le journaliste, sa femme et ses filles ont été blessés pendant l’agression, a ajouté l’UJIT.

 

Panneau_stop

Le journaliste aurait été agressé par un individu parfaitement connu de lui.

 « Selon le confrère interrogé sur son lit d’hôpital, l’agresseur ferait partie d’un groupe d’individu  sur lesquels il mènerait des investigations depuis plusieurs mois. De l’avis du confrère, Il a reçu  du groupe sur lequel il investiguait ; un avis de convocation de la Brigade Territoriale de Lomé, à comparaitre ce lundi 12 mai 2014 », indique le communiqué de l’UJIT.

La gendarmerie serait à la recherche de l’individu en question.

Libre et indépendante sur le papier, jouissant d’un code de la presse parmi les plus libéraux au monde, la presse privée togolais s’exerce pourtant dans des conditions difficiles voire dangereuses.

 

 

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article