L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Editorial: A la recherche des valeurs partagées de la Nation

Pendant sa vie sur terre, il eut droit à toutes les gloires possibles mais aussi à la répulsion voire la déchéance. La mort lui a valu une sorte d’absolution : la nation presque entière lui voue une sublime reconnaissance et l’Eglise qu’il servit le hisse au niveau du héros – qu’il fut après tout – et du fidèle serviteur, oint par l’effet de son dévouement à la cause du Seigneur et au service de son peuple. Monseigneur Dosseh-Anyron a eu droit à une réconciliation post mortem, avec des gens qui eurent l’outrecuidance de le juger pendant qu’il accomplissait sa mission de pasteur au service de la sainte Eglise catholique romaine.

Le plus grand service que Casimir-Robert Dosseh-Anyron aura rendu au pays dont il fut un digne citoyen est d’être devenu une sorte de mascotte nationale, homme-référence, le tisserand de la bonne voile. Celle qui servira à couvrir l’autel de la nation à présent en pointillées. Pour une rare fois depuis 54 ans que le Togo a acquis le droit à l’indépendance –il ne l’a pas encore entièrement assumé –  un des nôtres a fait l’unanimité, sur le triple plan de la politique, des valeurs spirituelles et de la cohésion sociale. Les dirigeants ont convenu de rendre un hommage national au disparu : trois jours de deuil, la décoration à titre posthume de l’homme de Dieu (sincèrement, Eyadema qu’il avait aidé à certains moments difficiles de son règne sans partage aurait pu lui décerner cette reconnaissance dans les années 80) ; et la mobilisation de tout le décorum officiel à Lomé, au bénéfice de l’homme dont les qualités sont promues pour servir d’exemple.

Au niveau de son Eglise, les catholiques d’ici et d’ailleurs se sont complus, pour rendre à l’appelé de Dieu tous les honneurs mérités. Des messes ont été célébrées un peu partout pour le repos de l’âme du disparu. Le dispositif au Centre Christ Rédempteur de Lomé permet à tout fidèle (ou toute personne de bonne volonté) qui le désire d’aller s’incliner devant une photo bien dressée de l’ancien Archevêque émérite de Lomé, et se recueillir pour que l’Eternel le comble de sa grâce et de sa miséricorde.

Mgr Dosseh-Anyron a réussi un plus grand exploit après sa mort, au sein de la population togolaise. On s’accorde à mettre en évidence la bonté de l’homme. On fait absolution de toutes les mauvaises choses qu’on lui attribuait : les Togolais lui appliquent le principe sacré du respect du respect qui est dû aux gens qui ne sont plus de ce monde. Et cela se passe au moment même où l’Eglise assiste à la béatification du pape Jean Paul II : celui qui en 1985 enseigna aux Togolais qu’ils ne devraient pas rompre avec les « valeurs du passé ». Il n’y pas de hasard ici-bas, dit le sage ; tout comme Nietzche qui, sans avoir été un croyant patenté eut le mérite d’écrire que « le hasard est la voie qu’emprunte Dieu lorsqu’il veut agir dans l’anonymat ».

Le Togo renaissant a l’occasion de badigeonner le mur fondamental de notre vouloir vivre collectif.  Monseigneur Dosseh-Anyron nous est offert, comme le sacrifice par lequel cet avancement de la cause nationale est possible. Cela va au-delà d’une célébration et d’une déclamation. L’effort induit des valeurs qu’il faut saisir et partager, partout et durablement.

K. Agboglati

1655 Vues totales 4 Vues ce jour
(Visited 39 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter