L’actualité vue par Le Temps du Togo

Angola : Filomeno dos Santos incarcéré pour corruption

Le fils de l'ex-président angolais Jose Eduardo dos Santos, Jose…

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Editorial: A la recherche des valeurs partagées de la Nation

Pendant sa vie sur terre, il eut droit à toutes les gloires possibles mais aussi à la répulsion voire la déchéance. La mort lui a valu une sorte d’absolution : la nation presque entière lui voue une sublime reconnaissance et l’Eglise qu’il servit le hisse au niveau du héros – qu’il fut après tout – et du fidèle serviteur, oint par l’effet de son dévouement à la cause du Seigneur et au service de son peuple. Monseigneur Dosseh-Anyron a eu droit à une réconciliation post mortem, avec des gens qui eurent l’outrecuidance de le juger pendant qu’il accomplissait sa mission de pasteur au service de la sainte Eglise catholique romaine.

Le plus grand service que Casimir-Robert Dosseh-Anyron aura rendu au pays dont il fut un digne citoyen est d’être devenu une sorte de mascotte nationale, homme-référence, le tisserand de la bonne voile. Celle qui servira à couvrir l’autel de la nation à présent en pointillées. Pour une rare fois depuis 54 ans que le Togo a acquis le droit à l’indépendance –il ne l’a pas encore entièrement assumé –  un des nôtres a fait l’unanimité, sur le triple plan de la politique, des valeurs spirituelles et de la cohésion sociale. Les dirigeants ont convenu de rendre un hommage national au disparu : trois jours de deuil, la décoration à titre posthume de l’homme de Dieu (sincèrement, Eyadema qu’il avait aidé à certains moments difficiles de son règne sans partage aurait pu lui décerner cette reconnaissance dans les années 80) ; et la mobilisation de tout le décorum officiel à Lomé, au bénéfice de l’homme dont les qualités sont promues pour servir d’exemple.

Au niveau de son Eglise, les catholiques d’ici et d’ailleurs se sont complus, pour rendre à l’appelé de Dieu tous les honneurs mérités. Des messes ont été célébrées un peu partout pour le repos de l’âme du disparu. Le dispositif au Centre Christ Rédempteur de Lomé permet à tout fidèle (ou toute personne de bonne volonté) qui le désire d’aller s’incliner devant une photo bien dressée de l’ancien Archevêque émérite de Lomé, et se recueillir pour que l’Eternel le comble de sa grâce et de sa miséricorde.

Mgr Dosseh-Anyron a réussi un plus grand exploit après sa mort, au sein de la population togolaise. On s’accorde à mettre en évidence la bonté de l’homme. On fait absolution de toutes les mauvaises choses qu’on lui attribuait : les Togolais lui appliquent le principe sacré du respect du respect qui est dû aux gens qui ne sont plus de ce monde. Et cela se passe au moment même où l’Eglise assiste à la béatification du pape Jean Paul II : celui qui en 1985 enseigna aux Togolais qu’ils ne devraient pas rompre avec les « valeurs du passé ». Il n’y pas de hasard ici-bas, dit le sage ; tout comme Nietzche qui, sans avoir été un croyant patenté eut le mérite d’écrire que « le hasard est la voie qu’emprunte Dieu lorsqu’il veut agir dans l’anonymat ».

Le Togo renaissant a l’occasion de badigeonner le mur fondamental de notre vouloir vivre collectif.  Monseigneur Dosseh-Anyron nous est offert, comme le sacrifice par lequel cet avancement de la cause nationale est possible. Cela va au-delà d’une célébration et d’une déclamation. L’effort induit des valeurs qu’il faut saisir et partager, partout et durablement.

K. Agboglati

1553 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 39 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter