L’actualité vue par Le Temps du Togo

Sénégal: Le groupe de presse Wal Fadjjri perd son fondateur

L’un des pionniers de la presse privée Sénégalaise, patron du…

Tennis : Nouvelles courts pour encourager la pratique de la discipline

Deux courts de tennis ainsi que des bâtiments administratifs et…

ONMT: Tous les médecins ne sont pas inscrits à l’ordre

L’Ordre national des médecins, ONMT, a organisé ses premières journées…

Un journaliste rwandais accusé de "terrorisme"

Un journaliste rwandais, pigiste pour le service local de la…

Eduquer à la paix par le dialogue inter religieux

Des acteurs communautaires ont échangé le 26 novembre à Sokodé…

Nigeria : Des programmes pour former les détenus dans les prisons

Les autorités des Services pénitentiaires au Nigéria (NPS) tentent de…

Le diocèse de Dapaong consacre trois nouveaux prêtres

Trois diacres du diocèse de Dapaong ont été ordonnés prêtres.…

Centrafrique : Un prêtre retrouvé calciné après les combats à Alindao

"On a retrouvé son corps, calciné", a déclaré l'abbé Mathieu…

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Boko Haram : le monde s’émeut, l’Afrique silencieuse…

La secte islamiste du Nord du Nigeria qui s’est illustrée ces dernières années par des attentats contre les intérêts de l’Etat fédéral et contre ceux qui ne pratiquent pas l’islam a franchi un nouveau cap, avec l’enlèvement en Avril de plus de 200 lycéennes. Le monde entier s’émeut et la communauté internationale se mobilise en vue d’aider le « géant » Etat africain à circonscrire le mal. Mais on entend peu les Africains et les pays voisins du Nigéria.boko haram leaders

La menace Boko Haram avait déjà touché le Cameroun, le Niger et dans une certaine mesure le Tchad. On avait aussi signalé des accointances entre le groupe rebelle nigérian et des mouvements djihadistes du Nord du Mali. Des enlèvements d’étrangers dans ces zones avaient fait craindre une ceinture de terrorisme qui s’étendrait sur l’Afrique de l’Ouest.

Il a fallu que Goodluck Jonathan le président nigérian se décide enfin à faire appel à l’aide de la communauté internationale pour que l’on prenne la mesure réelle du danger. Les principales puissances mondiales, à commencer par les USA, la Chine, la Grande Bretagne et la France, ont promis et quelques-unes ont déjà envoyé troupes et matériels sur place. Il est question avant tout d’aider le Nigéria à localiser et libérer les 200 filles enlevées par Boko Haram. Mais il ne fait pas de doute que le dispositif militaire international qui se met en place va conduire à une grande guerre contre ce mouvement dont les agissements ont été dénoncés partout, y compris dans le monde musulman.

La situation est si préoccupante qu’on se demande ce qu’attendent les organisations régionales africaines et les dirigeants des pays de la région pour se prononcer et s’engager dans la dynamique. Est-ce par peur de représailles par les « fous d’Allah », par souci de non-ingérence ou simplement de l’indifférence, surtout de la part des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDAO) dont le Nigéria abrite le siège ? Il faut dire que le Nigeria dans sa position de puissance régionale ne pouvait admettre d’avoir besoin de l’aide de ses voisins. Par le passé, l’armée nigériane s’est illustrée dans des interventions des forces de l’Ecomog (forces militaires de la CEDEO) lors des guerres civiles au Libéria et en Sierra Leone.

L’affaire de Boko Haram est pourtant une extraordinaire opportunité pour les pays africains de mettre en commun leurs efforts et démontrer à la face du monde leur capacité à faire face aux dangers qui guettent le monde réel aujourd’hui. Comme dans la crise du Mali, les Etats africains se débinent à nouveau, gardent un silence couple et sous cap, se satisfaisant de voir d’autres pays venir faire le travail à leur place. Pour l’Afrique et le Nigéria qui réclament une (ou deux) places au Conseil de sécurité des Nations Unies, ce n’est pas un bon signal envoyé au reste du monde.

Joséphine Bawa

2691 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 17 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter