L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Boko Haram : le monde s’émeut, l’Afrique silencieuse…

La secte islamiste du Nord du Nigeria qui s’est illustrée ces dernières années par des attentats contre les intérêts de l’Etat fédéral et contre ceux qui ne pratiquent pas l’islam a franchi un nouveau cap, avec l’enlèvement en Avril de plus de 200 lycéennes. Le monde entier s’émeut et la communauté internationale se mobilise en vue d’aider le « géant » Etat africain à circonscrire le mal. Mais on entend peu les Africains et les pays voisins du Nigéria.boko haram leaders

La menace Boko Haram avait déjà touché le Cameroun, le Niger et dans une certaine mesure le Tchad. On avait aussi signalé des accointances entre le groupe rebelle nigérian et des mouvements djihadistes du Nord du Mali. Des enlèvements d’étrangers dans ces zones avaient fait craindre une ceinture de terrorisme qui s’étendrait sur l’Afrique de l’Ouest.

Il a fallu que Goodluck Jonathan le président nigérian se décide enfin à faire appel à l’aide de la communauté internationale pour que l’on prenne la mesure réelle du danger. Les principales puissances mondiales, à commencer par les USA, la Chine, la Grande Bretagne et la France, ont promis et quelques-unes ont déjà envoyé troupes et matériels sur place. Il est question avant tout d’aider le Nigéria à localiser et libérer les 200 filles enlevées par Boko Haram. Mais il ne fait pas de doute que le dispositif militaire international qui se met en place va conduire à une grande guerre contre ce mouvement dont les agissements ont été dénoncés partout, y compris dans le monde musulman.

La situation est si préoccupante qu’on se demande ce qu’attendent les organisations régionales africaines et les dirigeants des pays de la région pour se prononcer et s’engager dans la dynamique. Est-ce par peur de représailles par les « fous d’Allah », par souci de non-ingérence ou simplement de l’indifférence, surtout de la part des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDAO) dont le Nigéria abrite le siège ? Il faut dire que le Nigeria dans sa position de puissance régionale ne pouvait admettre d’avoir besoin de l’aide de ses voisins. Par le passé, l’armée nigériane s’est illustrée dans des interventions des forces de l’Ecomog (forces militaires de la CEDEO) lors des guerres civiles au Libéria et en Sierra Leone.

L’affaire de Boko Haram est pourtant une extraordinaire opportunité pour les pays africains de mettre en commun leurs efforts et démontrer à la face du monde leur capacité à faire face aux dangers qui guettent le monde réel aujourd’hui. Comme dans la crise du Mali, les Etats africains se débinent à nouveau, gardent un silence couple et sous cap, se satisfaisant de voir d’autres pays venir faire le travail à leur place. Pour l’Afrique et le Nigéria qui réclament une (ou deux) places au Conseil de sécurité des Nations Unies, ce n’est pas un bon signal envoyé au reste du monde.

Joséphine Bawa

2565 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 17 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter