Sénégal : Aussitôt arrivé, Wade veut chasser Macky Sall

L’ex président sénégalais est finalement arrivé à Dakar, après moult péripéties.  Il est d’abord allé parler au siège de son parti à des milliers de militants et de sympathisants. Abdoulaye Wade revient dans son pays natal, deux ans après avoir été  sèchement battu par une coalition de ses opposants à la présidentielle 2012, alors qu’il tentait contre vents et marées de briguer un troisième mandat.

Il tente son retour dans un contexte politico-judiciaire houleux. Son fils Karim est détenu en prison pour enrichissement illicite ; il risque une lourde peine de prison compte tenu des lourdes charges qui pèsent sur lui, au cours du procès qui se tiendra dans les deux mois.

Abdoulaye Wade 3

Furax, le président accuse son successeur de vouloir écarter son fils Karim pour des raisons d’ordre politique. Et en lieu et place de Karim, Abdoulaye Wade tente un retour improbable sur la scène politique en voulant livrer une guérilla politique à son successeur Malick Sall.

Les propos tenus devant les militants présagent des combats à venir.

Lorsqu’il a gagné la présidentielle, je l’ai immédiatement appelé pour le féliciter. Je lui ai proposé mon aide, a expliqué Abdoulaye Wade. Je lui ai exprimé ma disponibilité à l’aider en cas de besoin. Il ne m’a jamais répondu. Mais peu après, il s’est mis à s’attaquer à mes proches : les ministres, les directeurs de cabinet, les chefs de cabinet… toutes les hautes personnalités de mon régime… il a fait une liste pour tenter de les mettre en prison. Il leur a d’abord interdit de sortir du territoire. Et par-dessus tout, ce régime a fini par emprisonner certaines personnalités. Aïda Ndiongue, Ndèye Khady Guèye… et Karim sont en prison. Mais ce qui est le plus poignant, c’est d’être à l’étranger et de regarder le Sénégal souffrir ! … le pays souffre à cause de la pauvreté, à cause du gaspillage… J’ai vu les paysans souffrir… Mais je vais vous montrer le droit chemin… de sorte à ce que ceux qui ont tout gâté ici, ne seront plus au pouvoir !, a déclaré le président du PDS.

Il n’y a plus de doute, à 87 ans Abdoulaye Wade entame une nouvelle carrière politique. Il veut chasser du pouvoir Macky Sall.

Au Sénégal, les avis sont partagés au sujet du grand retour du “gorgui”. Alors qu’une partie de l’opinion reconnait au “vieux” le droit de vouloir défendre son fils, de nombreux Sénégalais rappellent que les attaques de Wade contre Sall ne sont pas crédibles. Deux ans après avoir piteusement perdu la présidence, et suite à ses tentatives de mettre le même fils Karim à la tête du Sénégal, le feuilleton Wade est loin d’avoir dévoilé tous ses secrets.

Komi Dovlovi

Avatar
About Komi Dovlovi 796 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Be the first to comment

Commenter cet article