L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

 Sénégal : Abdoulaye Wade s’en va en guerre

Réfugié en France depuis son départ de la présidence suite à son échec, l’ex-président Abdoulaye Wade se rendra ce mercredi 23 avril à Dakar, dans un contexte politique un peu agité par les affaires politico-judiciaires de son fils Karim Wade qu’il veut défendre envers et contre tout.

Ce dernier, détenu depuis un an à la prison de Rebeuss, est envoyé devant un tribunal pour enrichissement illicite. Le procès se tiendra probablement dans deux mois. Lequel procès est vu de l’ancien président du PDS comme une manœuvre politique  organisée par son successeur pour écarter un rival sérieux à la présidentielle 2017.

Si Macky Sall a mis mon fils en prison, c’est parce qu’il voyait en lui le seul rival capable de l’affronter, affirme Wade.

Abdoulaye Wade

Abdoulaye Wade a savamment préparé son retour sur la scène politique.  Sur le plan de la communication, il accordé une  longue interview au journal Le Monde dans laquelle, tout en épinglant le bilan du Président Macky Sall,  il dit que son retour est éminemment « politique ».

J’ai été président de la République pendant douze ans, avant de perdre les élections ; je rentre dans mon pays après deux ans d’absence ; et je suis resté, à la demande des militants, le secrétaire général de mon parti, le Parti démocratique sénégalais (PDS). Tout cela fait que mon retour est hautement politique, surtout dans les circonstances actuelles où il y a beaucoup de difficultés au Sénégal. Il y a un fort mécontentement : les Sénégalais ont comparé le régime actuel avec le mien et ont tiré les conclusions qui s’imposent, déclare-t-il au Monde.

Son voyage a défrayé la chronique dans plusieurs journaux parus ce matin à Dakar. Abdoulaye Wade envoie des signaux forts à Macky Sall quant à son intention de lui livrer une bataille politique. Il a contacté plusieurs chefs des confréries et attend organiser des manifestations politiques. Quand on connait l’influence des confréries religieuses…. D’ailleurs, le PDS va lui organiser un accueil « digne d’un ancien chef de l’Etat ».

Abdoulaye Wade laisse entendre en sourdine qu’il pourra bien récupérer le mécontentement social en critiquant le bilan peu élogieux de son ancien poulain.

Macky Sall est conscient de la dégradation politique, économique et sociale du Sénégal », déclare-t-il avant d’ajouter, pour défendre son bilan : « Mon retour est hautement politique, les Sénégalais ont comparé le régime actuel avec le mien et ont tiré les conclusions qui s’imposent.

Wade voudrait aussi saisir l’occasion de relancer son parti, le PDS, qu’il considère toujours comme le parti majoritaire.

  Le PDS est le parti majoritaire, même s’il est dispersé du fait de l’absence d’un leader capable de fédérer tout le monde », déclare l’ex-chef de l’Etat, qui imagine sans doute son fils Karim passer de la prison à la tête du PDS.

Et il ne se cache pas de menacer Macky Sall :

Je vais lui dire que je ne souhaite pas qu’il y ait un affrontement pour le pouvoir au Sénégal, mais que, pour cela, la démocratie doit revenir.

A 87 ans, celui qui voulait rempiler pour un troisième mandat avant d’être éjecté du fauteuil par la pression populaire et une coalition de  ses opposants, n’a pas du tout de quitter définitivement la scène politique.  Son refuge en France n’était que de sabbatiques vacances pour se ressourcer. Le vieux est revenu en force…

 

1643 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 38 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter